This page is not available in your language, please, choose yours

Bruno geslin

Publié le 25 septembre 2008 Par Clément D.

Infos pratiques


76, rue de la Roquette
75011 Paris 11

Kiss Me Quick entrelace les destinées de trois femmes de générations différentes faisant métier de (montrer) leur corps dans l'Amérique des sixties.

Kiss Me Quick entrelace les destinées de trois femmes de générations différentes faisant métier de (montrer) leur corps dans l'Amérique des sixties. Apparus à la fin du XIXe siècle, les spectacles de strip-tease ont fait florès durant les années folles mais doivent désormais faire face à un danger autrement menaçant que les ligues de vertu : l'industrie du sexe. Bientôt, ces spectacles seront emportés par le raz-de-marée pornographique et relégués au rang d'aimables divertissements coquins, réservés à un public d'incurables nostalgiques. Par le biais de ces trois créatures, Kiss Me Quick fait revivre un monde condamné à disparaître et met à nu toutes les contradictions d'une période de profonde mutation. Travaillant sur l'opposition entre espaces privé et public, Bruno Geslin crée une mise en scène très suggestive, évoluant sans cesse entre ce que l'on voit et ce que l'on imagine. Après Mes jambes, si vous saviez quelle fumée, inspiré de la vie et de l'œuvre sulfureuses de Pierre Molinier, et Je porte malheur aux femmes mais je ne porte pas bonheur aux chiens, adapté des écrits de Joë Bousquet, il continue de creuser l'infinie question du désir vibrant moteur autant que puissant révélateur de la vie des hommes...
Informations pratiques :

Du 15/9/2008 au 17/10/2008
Horaires : 21h dimanche 17h Relâche lundi (sauf le 15) et 18 septembre
Tarifs : 13 euro(s) et 20 euro(s)



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de lippe

    lippe le 09/11/08 à 02h33

    On plonge dans le noir d'un cabaret où l'on devine 3 silhouettes,elles nous racontent leurs vies.Excelentes prestations des 3 comédiennes pour cette pièce pas facile d'accès,à reserver pour un public adulte.Le solo de Delphine Rudasigwa (photo de l'affiche)est superbe.

L'AGENDA

Annoncez votre événement