This page is not available in your language, please, choose yours

Il était une fois franck dubosc au palais des sports

Publié le 30 novembre 2008 Par Caroline D.
Franck Dubosc affiche

Infos pratiques


Porte de Versailles
75015 Paris 15

La rédaction de sortiraparis était à la 1ère de « Il était une fois Franck Dubosc », le 18 novembre dernier aux côtés de 4000 personnes, hilares. L’évènement de cette fin d’année, c’est le retour sur scène à Paris de Franck Dubosc. On le voit partout, affiches, émissions de télévision, radio. Il faut dire que le spectacle était fortement attendu par les fans de Disco ou de Camping.


Lorsque le
rideau s’ouvre, Dubosc apparaît tout de noir vêtu, minuscule sur l’immense
scène du Palais des Sports. Minuscule mais très vite il investit le plateau, et
dans la salle les rires fusent déjà. Le cheveu grisonnant, séduisant il joue ce
ringard, dragueur maladif et maladroit, looser qui avait interpellé le public
dans son 1er One « J’vous ai pas raconté » en 1999.
Le spectacle
débute par ses mots : « Il a fallu 6 ans à Dieu pour créer
l'univers, il m'aura fallu 44 ans pour réaliser mon rêve, et n'oubliez jamais
que tous les contes de fées commencent toujours par, Il était une fois »… En
toute simplicité ( !) le ton est donné : Dubosc va parler de lui.
Il était une
fois Franck Dubosc nous conte donc la vie du comédien. De sa conception à ses
84 ans imaginés. On le suit dans toutes les étapes et les détails les plus
scatologiques de son enfance, les joies et déceptions de son adolescence, son
arrivée à Paris avec la veste et la valise certifiée d’époque, ses expériences
sentimentales... Il sait se caricaturer, invente une gestuelle, un phrasé, une
attitude reconnaissable. Et le public en raffole.
Dubosc nous
offre un beau moment de disco, forcément, et invite même sur scène quelques
personnes du public à participer à une leçon de danse.
Après ce
spectacle confession, on a le sentiment de le connaitre un peu plus,
un peu mieux. Franck Dubosc nous dévoile même qu’il est à nouveau amoureux. Et le public à
l’unisson s’en réjouit. Il faut
dire que ce public dont il semble si proche est remercié en conclusion du show :
« vous avez fait de moi le Julio Iglesias de l’humour ».
Que l’on
soit fan ou non de l’univers de Dubosc, on reconnaît qu’il est un comédien
sincère et touchant, attentif à son public.
« Pour toi public, je vais faire revivre mes amis mes amours mes
demerdes... Et mes petits boutons sur le front. » Franck dit “Kikito.
Réservation
pour les Personnes à Mobilité Réduite au 0 825 840 701




To view this video you need JavaScript enabled and the latest Adobe Flash Player installed.
Download the free Flash Player now.







VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement