This page is not available in your language, please, choose yours

"fin de partie", zéro pointé.

Publié le 1 décembre 2008 Par Sébastien F.

Infos pratiques


1 place Charles Dullin
75018 Paris 18

Jusqu'au 3 janvier, le Théâtre de L'atelier nous sert à la carte la pièce de Beckett "fin de partie" avec Charles Berling et Dominique Pinon. Génie? Ou imposture?

Samedi 29 novembre, 21h, Théâtre de l'atelier.
Depuis mon arrivée sur Paris je ne suis guère sorti au théâtre, il est temps de remédier à ce manque.

Au menu ce soir : "Fin de Partie", la célèbre pièce de Beckett.

Je connaissais Beckett pour son côté absurde, j'ai lu les diverses critiques du spectacle sur internet qui crient "au génie" et le synopsis du spectacle qui nous est présenté sur le site du théâtre de l'atelier, la voici:

"L'histoire: Pour Hamm, cloué dans son fauteuil à roulettes, les yeux fatigués derrière des lunettes noires, il ne reste plus qu'à tyranniser Clov. Alors qu'au fond de cet intérieur vide, les parents de Hamm finissent leur vie dans des poubelles, les deux héros répètent devant nous une journée visiblement habituelle. Ils dévident et étirent ensemble le temps qui les conduit vers une fin qui n'en finit pas, mais avec jeu et répartie, comme le feraient deux partenaires d'une ultime partie d'échecs. Ainsi, les mots triomphent, alors que les corps, dévastés et vieillis, se perdent.
Hamm et Clov usent du langage comme d'un somptueux divertissement, en des échanges exaspérés et tendres. Beckett a su avec jubilation écrire le langage de la fin, une langue au bord du silence, qui s'effiloche et halète, transparente et sereine, dernier refuge de l'imagination."

A la lecture de ce paragraphe présentant ce spectacle j'ai trouvé que ce travail devait être très intéressant, hors une fois sur place j'ai trouvé qu'on était bien loin de cette vision.

En effet, la pièce parle d'une situation SM mais la mise en scène est trop terre à terre et ne nous laisse aucun espace imaginaire en temps que spectateur. Les silences sont pesant et n'apportent rien à l'histoire. Dominique Pinon et Charles Berling pourtant de très bons acteurs n'arrivent pas à nous transporter dans la folie de Beckett en nous présentant un univers de surface dans une glautitude absolue sans pour autant nous faire ressortir les côtés loufoques.
Il est vraiment dommage de réduire à néant une telle partition, alors que c'est un terrain riche pour un acteur et un metteur en scène.

Dommage, on en perd toute la dimension de beckett.

Pour les curieux, vous pouvez voir ce spectacle jusqu'au 3 janvier.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Dans votre agenda

Voir tout l'agenda

Nos articles SCÈNES

Commentaires

4 commentaires

  • Avatar de Zaabe

    Zaabe le 07/12/08 à 09h57

    [quote=garazi]Moi aussi, je n'ai pas accroché à cette pièce à l'ambiance prison et ce tyran de Hamm m'agaçait.
    Je me perds encore sur ce site .. T'as pas en souvenir k'on avait déjà échangé à propos de cette pièce ?? (ke justement n'ai pas cherché à aller voir suite à ton opinion ;-) )

  • Avatar de garazi

    garazi le 07/12/08 à 00h40

    Moi aussi, je n'ai pas accroché à cette pièce à l'ambiance prison et ce tyran de Hamm m'agaçait.

  • Avatar de sebstone

    sebstone le 04/12/08 à 17h50

    Je connais un peu beckett, effectivement cette pièce est pesante mais bien je pense qu'il ya peutêtre plusieurs facteurs qui entrent en jeu dans le fait que je n'ai pas aimé: le parti pris et peutêtre l'énergie, d'un soir à un autre le même spectacle peutêtre différent. Je n'ai pas trouvé les comédiens extraordinaires, alors que j'ai déjà vu Dominique Pinon et Charles berling dans d'autres univers où ils était bien. quand aux deux autres acteurs ils me plaisaient plus déjà. Je pense qu'il y avait une trappe car les jarres poubelles étaient minuscules et il est impossible de rester enfermé la dedans.

  • Avatar de xris94

    xris94 le 03/12/08 à 17h20

    Peut-être que si tu avais lu ma critique avant, tu n'aurais pas choisi cette pièce pour une première sortie théâtrale, dommage pour toi mais ne reste pas sur cette impression...
    C'est une pièce très particulière, bref c'est du Beckett et j'ai eu un peu de mal à adhérer à cette ambiance familiale presque insupportable d'autant plus que la pièce est longue par contre les 4 comédiens sont excellents. Je me pose la question si le père et la mère sont restés durant toute la pièce dans leur espèce de jarre-poubelle ou est ce qu'il y a une trappe???

L'AGENDA

Annoncez votre événement