This page is not available in your language, please, choose yours

Romance par correspondance

Publié le 2 mars 2009 Par Camille R.

Infos pratiques


5, rue Nicolas Appert
75 Paris

Victor Hugo et Juliette Drouet se sont échangés plus de 23000 lettres d'amour pendant les 50 ans qu'ils se sont aimés. La pièce met en scène toutes ces déclarations passionnées entre l'actrice et l'auteur, comme pour prolonger cet amour dans l'éternité.

Peu de gens connaissent la femme qui se cache derrière le génie de Victor Hugo, et pourtant, quelle femme ! Juliette Drouet fut la muse, l'inspiration, le bonheur de l'écrivain pendant cinquante ans. Cette passionnée d'amour, insatiable, inépuisable, légère et grave, drôle et sombre est peut-être celle qui sommeille en chacun de nous, que l'on fait taire par peur ou par erreur.
" Aimer c'est plus que vivre ", lui disait-il. Comme on aimerait brûler d'un tel amour pour une personne ! Toutes ces déclarations, tous ces actes, tous ces élans passionnels et charnels nous rendent avides de passion... Les comédiens, Anthéa Sogno et Sacha Peronijevic s'emparent de Victor et Juliette et les font vibrer dans nos cœurs. Ils nous font rire, pleurer, nous attendrissent, nous émeuvent rien qu'avec les mots des deux amants, qu'ils ont voulu perpétuer en les soufflant aux spectateurs.
Car tous les mots que les comédiens s'échangent viennent des 23 650 lettres que les amants se sont écrites depuis 1833 jusqu'à la mort de Juliette en 1883, des critiques de la presse ou des œuvres d'Hugo même. Aucun risque d'être déçu par le texte, les tirades sont toutes plus belles les unes que les autres, le décors et les costumes, magnifiques, deviennent le reflet matériel de cette beauté spirituelle et verbale. Et que dire des comédiens ? Impressionants de justesse, presque transcendés par l'amour qu'ils se donnent, attachants et touchants... On voudrait pouvoir retenir et garder pour soi chaque mot et chaque carresse qu'ils partagent, comme une force que l'on préserverait au fond de notre cœur, et qui nous rappellerait à chaque instant que le véritable amour existe bel et bien.
S'il faut aller voir une pièce, c'est bien celle-ci. Vous en sortirez émus, heureux, et aurez envie de (re)tomber amoureux dans l'instant. Victor Hugo mon Amour se joue jusqu'au 29 mars, soyez au rendez-vous !


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de lelilab

    lelilab le 14/04/09 à 15h48

    Elle avait un tel objectif ?

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 02/03/09 à 10h46

    Cette pièce mettant en lumière la vie et le travail de Victor Hugo, permettra, espérons-le, de sensibiliser les spectateurs à la richesse du patrimoine littéraire français.

L'AGENDA

Annoncez votre événement