This page is not available in your language, please, choose yours

Cyrano de bergerac traverse les siècles

Publié le 21 avril 2009 Par Mélanie B.
Spectacle, Opéra, Cyrano de Bergerac, Edmond Rostand, Patrick Fournillier, Petrika Ionesco, Placido Domingo, Théâtre le Châtelet

Infos pratiques


2 Rue Edouard Colonne
75001 Paris 1

Le théâtre le Châtelet accueillera le mois prochain, l'adaptation musicale d'une grande œuvre littéraire française, Cyrano de Bergerac.

S'il est un espace clos à Paris qui ne cesse de surprendre, c'est bien le Châtelet. Le lieu n'a d'autre défit que celui d'innover et de recevoir en son sein, des spectacles plus surprenants les uns que les autres. Nous vous parlons régulièrement de sa programmation et visiblement, il n'y pas lieu que cela s'arrête tant elle est convaincante.

A l'affiche cette fois, un Cyrano de Bergerac toujours aussi héroïque et tout en musique. La célèbre pièce d'Edmond Rostand, est déjà un challenge en soi, l'adapter en opéra comme l'ont fait Alfano et après lui, Eino Temberg, ajoute encore à sa complexité. Les décors, le nombre de personnages, la longueur... sont autant de difficultés auxquelles sont confrontés la mise en scène et les comédiens.

L'équipe actuelle : Patrick Fournillier, Petrika Ionesco, Placido Domingo,... relève le défi en se basant donc sur les compositions de Franco Alfano et le livret d'Henri Cain. Un entremêlement de talents et d'époques, au service d'un monument du patrimoine littéraire. A voir !


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

3 commentaires

  • Avatar de peppino

    peppino le 31/05/09 à 14h15

    Cyrano, une oeuvre connu partout.
    indemodable.

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 23/04/09 à 15h46

    La musique incorporée avec tact dans cette oeuvre sans cesse revisitée, peut produire un effet nouveau.

  • Avatar de jean-pierre

    jean-pierre le 22/04/09 à 11h01

    L'année dernière j'ai déjà vu une version chantée. Cela dérange au début mais on rentre rapidement dans cette œuvre et j'ai le souvenir de chœurs d'hommes de grandes qualités

L'AGENDA

Annoncez votre événement