This page is not available in your language, please, choose yours

Les comédiens font leur rentrée 2009 au point virgule

Publié le 23 septembre 2009 Par Caroline J.

Infos pratiques


7 rue Ste Croix de la Bretonnerie
75004 Paris 4

Pour beaucoup, le point virgule est LE théâtre du rire. La salle où ont débuté Jean Marie Bigard et Florence Foresti. Alors quels sont les artistes susceptibles de leur succéder ? Quels sont les comédiens dont vous risquez très certainement d'entendre parler ? Sortiraparis a eu l'opportunité d'assister à une représentation d'une dizaine de ces humoristes en herbe et vous donne les noms de ceux à ne manquer sous aucun prétexte.

Mardi 22 septembre. 19 h 50. Une foule se presse aux portes du Point Virgule pour découvrir un sketch des 9 différents nouveaux artistes programmés en cette rentrée au théâtre. Jusque-là, tout semble normal, jusqu'à ce qu'apparaissent trois ados, aux styles différents. J'aperçois un gothique, un intellectuel à lunettes et au pantalon trop court pour lui puis un petit jeune de la cité avec un appareil dentaire. Je m'interroge alors sur leur venue au côté de la file d'attente. Mais dès qu'ils se mettent à crier, jouer de la guitare et chanter, je compris vite qu'il s'agissait là de nos artistes programmés sur scène de ce soir.
20 heures Ouverture des portes. Je prends place donc an fond de cette petite salle, en attendant impatiemment le début du spectacle.
20 h 15. Les lumières s'éteignent. Une sonnerie d'école retentit. Le show peut commencer.
Et je retrouve pour commencer nos trois Ados qui faisaient les clowns à l'entrée du Point Virgule. Ce sont bien eux, impossible d'oublier leur visage et surtout leurs tenues. Ce que je peux dire sur eux, c'est qu'ils n'ont pas la langue dans leur poche quand il s'agit d'évoquer les problèmes des jeunes. Ils le sont et c'est leur principal atout. Pas surprenant qu'ils utilisent un langage et des préoccupations d'ados, comme le sexe notamment. Le sexe qui est l'une des pensées principales de Belzébuth, notre gothique. Les Ados n'hésitent pas non plus à détourner les chansons comme le tube de Grégoire, « toi + moi » pour tenter de séduire la première fille du public.
Deuxième artiste et changement d'ambiance. Olivier De Benoist. Un grand, barbu, costume noir et chemise blanche. Lui, s'attarde beaucoup plus sur les relations hommes/femmes. Il a une analyse plus poussée et plus profonde. Il revient notamment sur le discours qu'il a donné au cours du mariage d'un de ses amis ou donne aux hommes quelques techniques de drague à éviter du genre : « vous avez de belles jambes mademoiselle, elles ouvrent à quelle heure ? » ou nous avoue : « j'ai tellement peloté une fille, qu'elle avait les seins dans le dos »!
Place au troisième artiste avec Katia Doris. Elle semble intimidée d'être là mais se lance dans son sketch et nous parle de la beauté féminine, des normes et du physique féminin. Un thème qui plaira énormément aux femmes.
Arnaud Cosson, c'est le quatrième artiste qui se lance sur la scène du Point Virgule. Pour cette soirée, il a décidé d'endosser le rôle d'un formateur CRS. Tous les stéréotypes sont bien là et bien mis en scène. Par exemple, le CRS inculte qui ne connaît pas très bien tout le répertoire de son vocabulaire. « Je vais être clair et circoncis » ou encore « vous êtes l'élitre de la Nation »
Un nouvel artiste entre en scène, Olivier Sauton. Pour commencer, il joue beaucoup avec le public, avant de se lancer dans une imitation magistrale de Fabrice Luchini, son idole. Les mimiques, la voix, l'esprit, tout y est.
Au tour de Emi de faire son apparition. Elle aussi joue un personnage, celui d'une ancienne comédienne déchue ayant sombré dans l'alcool. Un grand moment de rire du début à la fin. Elle arrive sur scène, bouteille de JB à la main et cigarette au bec, robe de chambre et serviette sur la tête. Elle nous explique qu'elle est en retard mais qu'elle a fait « aussi vite qu'elle a bu ». Elle enchaîne en nous expliquant qu'elle a raté sa vie d'artiste à cause de Robert Hossein, puis qu'au final elle a trouvé l'amant parfait, toujours là pour la réchauffer et la réconforter. Cet amant n'est autre que Jean Baptiste, JB, la bouteille d'alcool. L'ambiance est là.

Place à présent à celui qui est mis en scène par Sylvie Joly, Alex Lutz. Jeune blondinet qui se met parfaitement dans la peau d'une jeune femme. Objectif? Démontrer qu'il ne souhaiterait en aucun cas faire partie de la gente féminine. Cause principale? Les vendeuses. Alex nous relate notamment l'histoire d'une femme ronde qui doit s'habiller pour un enterrement. Tout y passe. L'histoire est tellement fluide. Je m'y vois.

Avant dernier artiste. Arnaud Ducret qui nous parle de sa ville natale Rouen, de Michael Jackson, son artiste préféré lorsqu'il était jeune, des fêtes foraines à Rouen, de son poster de Platini… Une présentation utile, originale et placée sous le signe de l'humour.
Pour finir, le bouquet final avec Yvette Leglaire. C'est un homme, âgé d'environ 75 ans. Je suis surprise en le voyant arriver sur scène, vêtu d'une robe noire et maquillage noir tout autour des yeux. Mais Yvette Leglaire a su me séduire et surtout me faire rire en grimpant dans le public et en reprenant en chanson New York New York, pour nous parler en réalité de son « York », son « Yorkshire ».
Au final, j'ai passé une excellente soirée aux côtés de ces nouveaux artistes. Beaucoup auront évoqué les problèmes de relations entre hommes et femmes mais tous ont une approche différente de l'humour et tous ont leurs petits lots de surprises. Alors « si vous aimez rire et passer un bon moment », comme diraient nos trois Ados, n'hésitez pas une seconde et courez au Point Virgule découvrir ces nouveaux artistes.


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

3 commentaires

  • Avatar de celki

    celki le 26/09/09 à 12h38

    Bigard est il le meilleur exemple de ceux qui sont passés là ?

  • Avatar de crcrcr

    crcrcr le 24/09/09 à 15h22

    La rentrée fait place aux nouveaux, c'est donc un éternel changement qui donne vie au Point Virgule.

  • Avatar de Zaabe

    Zaabe le 24/09/09 à 00h06

    Des anciens et des nouveaux donk ...

    PS: éé où sont passés les zanciens ki ne sont plus là ? vers kelles nouvelles destinations volent ils ?

L'AGENDA

Annoncez votre événement