This page is not available in your language, please, choose yours

Emmanuelle devos à découvrir au théâtre marigny dans "le problème"

Publié le 14 février 2011 Par Caroline J.
Le Problème Marigny

Infos pratiques


Carré Marigny
75008 Paris 8

Le Théâtre Marigny s'apprête à accueillir du 7 avril au 15 mai 2011 une pièce de l'écrivain et journaliste François Bégaudeau et mise en scène par Arnaud Meunier. Préparez-vous à découvrir des comédiens aussi talentueux que Jacques Bonnaffé, Anaïs Demoustier ou encore Emmanuelle Devos, qui défileront sur les planches du Marigny pour vous présenter "Le Problème".

Ecrivain, chanteur, acteur, journaliste, réalisateur ou encore producteur de cinéma français, François Bégaudeau reviendra au printemps prochain avec une pièce de théâtre à découvrir du 7 avril au 15 mai 2011 au Théâtre Marigny.

Pour illuster son "Problème", l'auteur a ainsi choisi des comédiens plus ou moins habitués aux planches. Il y a tout d'abord Jacques Bonnaffé, grand acteur, qui a notamment interprété de très nombreux rôles principaux, sur grand écran, comme dans des films de Jean-Luc Godard pour Prénom Carmen, Jean-Charles Tacchella dans Escalier C, Jacques Doillon dans La Tentation d'Isabelle, Philippe Garel, René Féret pour Baptême puis les frères Gravet, Jacques Fansten, Edwin Baily, ou encore Tonie Marshall pour Vénus Beauté. Mais Jacques Bonnaffé s'est aussi beaucoup illustré au théâtre, avec de nombreux metteurs en scène, la plupart issus du théâtre public : Gildas Bourdet, Alain Françon, Chrisitian Schiaretti, Didier Bezace, Jean-Pierre Vincent, Denis Podalydès, Christian Rist, Claude Stratz, Jean-François Pereyt, Joël Jouanneau…

Le Problème verra aussi le retour d'Emmanuelle Devos au théâtre. Souvent vue sur grand écran dans Sur mes lèvres, ou De battre mon coeur s'est arrêté, elle est également montée sur scène en 2008, dans Tailleur pour dames de Georges Feydeau, puis en 2009 dans Angelo, tyran de Padoue de Victor Hugo, avec une mise en scène de Christophe Honoré.

Tous deux se donneront donc la réplique dans Le Problème.

Synopsis : S’il te plaît non. Pas « ma pauvre ». (Annie)
Elle rompt. Annie, la quarantaine, vient chercher ses affaires. Deux adolescents bacheliers, son fils et sa fille, l’interrogent, la jugent ou la soutiennent. Écrivain, ses cinquante ans scotchés à son canapé, Alban conteste et se contient. Homme tassé, cassé, il fait des phrases pour retrouver un semblant de dignité. Mais Annie part, quitte le salon huppé et le confort acquis. Elle affronte ses enfants et son mari, choisit le plaisir, la légèreté, une nouvelle vie l’attend ailleurs. Et les ados bûchent entre deux engueulades sur un autre problème posé par le prof de philo : la conscience est-elle compatible avec le bonheur ?

Le metteur en scène Arnaud Meunier s’est emparé jusqu’ici des écritures les plus contrastées et singulières : Pasolini, Hirata ou Vinaver. Avec Le Problème de François Bégaudeau, il opte pour un nouveau parti pris formaliste : l’ultraréalisme. Tout se joue en un temps réel, unique. Un seul espace familier occupe la scène : le plateau. Chacun parle sa langue ordinaire, domestique. Paroles d’ados ou de parents. Dans ce théâtre immédiat, essentiel, l’humanité telle qu’elle est apparaît engluée dans ses convenances bourgeoises et sa morale étriquée : une femme n’abandonne pas son mari et ses enfants. Annie, figure à la fois flamboyante et banale d’une libération féminine, quitte le foyer. Plus grave, elle remet en cause la nature même du drame : au final, en quoi est-ce un problème ?
Critique de cinéma, chroniqueur pour la télévision, romancier, biographe de Mick Jagger et spécialiste de football, acteur et auteur de la palme d’or cannoise Entre les murs, François Bégaudeau livre une première pièce antithéâtrale, objet d’orfèvre radical où le réel plus vrai que nature taille dans le vif des conventions et de la bienséance. Un quatuor où, au bout du compte, la famille semble devenir une agora possible, un drôle de lieu de parole juste et libre.

Le Problème, au Théâtre Marigny, du 7 avril au 15 mai 2011

Horaire : Du mardi au samedi à 19h, matinées samedis à 14h

Tarifs : 38€ / 32€ / 25€ (Frais de location inclus)

Texte François Bégaudeau
Mise en scène Arnaud Meunier
Avec Jacques Bonnaffé, Anaïs Demoustier, Emmanuelle Devos, Alexandre Lecroc



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement