This page is not available in your language, please, choose yours

Le nesle s'attarde sur l'après auschwitz

Publié le 28 avril 2011 Par Marine S.
auschwitz

Infos pratiques


8, rue de Nesle
75006 Paris 6

Si l’holocauste a été une des plus terrifiantes expériences qu’infligea l’histoire à la race humaine (un des plus horribles détails de l’humanité… CQFD), on peut cependant considérer qu’il nous a apporté une des plus prolifiques sources d’inspiration d’art. En effet, comment ne pas être touché par des œuvres aussi réussies, terriblement bien écrites et absolument époustouflantes d’émotion que le journal d’Anne Franck, Une Femme à Berlin ou Si c'est un homme de Primo Levi ? Comment ne pas trembler de honte et de souffrance quand sous nos yeux des cinéastes de génies ont retranscris l’atroce évènement du Vélodrome d’hiver (la rafle, de Rose Bosch) ?

Grand nombre de victimes ont ainsi partagé leurs expériences inhumaines en écrivant, tentative de remède éternel d’un mal incurable.
Charlotte Delbo fut déportée le 24 janvier 1943, alors que son groupe de résistance communiste avait été démantelée un an auparavant. Son époux, Georges Dudach, fut fusillé quelque temps plus tôt. De cette rafle où 230 femmes furent envoyées vers Auschwitz, seulement 49 en reviennent. Miraculeusement, Charlotte Delbo en fait partie.
Elle tente tant bien que mal à recommencer à vivre. Et comment : elle travaillera alors à l’ONU, puis au CNRS, retrouvera Louis Jouvet, dont elle était l’assistante avant la guerre. Sa déportation, elle en témoigne en écrivant des poèmes, des récits et des pièces de théâtre.
Simplement, Charlotte Delbo n’est pas uniquement une ancienne déportée. Elle est également un écrivain de talent, qui fait preuve d’une grande qualité d’écriture.
Jusqu’au 14 mai 2011, le Nesle présentera cette pièce bouleversante sur un passé que Charlotte Delbo a su mettre en lumière, grâce à l’aide de Laure Compain-Trégouet et d’actrices talentueuses : Nathalie Trégouet, Chloë Mahy et Sarah Gaumont.
Auschwitz et Après, au Nesle, jusqu'au 14 mai 2011.
Places disponibles : le mardi à 19h30 et le samedi à 17h00.
Tarifs : 23 €


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement