This page is not available in your language, please, choose yours

Les hommes viennent de mars, les femmes de vénus de retour !

Publié le 9 juin 2011 Par Marine S.
vénus mars

Infos pratiques


38 boulevard de Bonne Nouvelle
75010 Paris 10

500 représentations, 3 ans de tournée, 40 traductions du livre pour 40 millions d'exemplaires vendus... Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus, c'est le best-seller de la décennie, et un des spectacles les plus appréciés de la Francophonie. Le livre de John Gray sur les relations de couples s'avèrent être plus efficaces qu'une séance de psy !

A entendre certains couples, une séance avec la pièce de théâtre fut plus qu'efficace afin de rédemarrer une bonne et saine vie amoureuse. On a du mal à y croire... Car après tout, ce livre n'est "qu'une" réflexion sur les différences entre les femmes et les hommes, un petit bouquin de poche à avoir en cas de conflit avec votre conjoint. Rien de très innovant que de constater qu'un homme est l'opposé d'une femme : nous l'avons tous compris, et vécu, au moins une fois dans notre vie. Seulement voilà. Ce livre n'est pas une simple analyse décomplexée de nos relations humaines, c'est aussi un amas de petites anecdotes archi-caricaturales. Des situations qui nous touchent, qui nous émeuvent, et surtout, qui nous ressemblent. Pour ça, John Gray a su toucher un public toujours plus large, et toujours plus curieux de lire « ce dont tout le monde parle ». Problèmes de couples, peur de la routine, de la rupture... John Gray a su mettre des mots sur nos sentiments et nos ressentis. Extrait...
" Ce que les femmes reprochent le plus souvent aux hommes, c'est de ne pas les écouter. Ou bien l'homme ignore complètement la femme quand elle lui parle, ou bien, à peine a-t-elle prononcé quelques mots qu'il croit savoir ce qui la tracasse, et, chaussant les bottes de monsieur Réponse-à-tout, lui suggère - tout fier de lui - une solution miracle pour régler son problème. Et il ne comprend pas pourquoi sa femme ne semble pas apprécier son aide, son geste d'amour. Elle a beau lui répéter qu'il ne l'écoute pas, il est incapable de saisir ce qu'elle entend par là et il ne change rien à son attitude. Elle veut de la compréhension, mais lui pense qu'elle veut des solutions.
De leur côté, les hommes reprochent le plus souvent aux femmes de toujours essayer de les faire changer. Quand une femme aime un homme, elle se croit obligée de l'aider à grandir et de le faire progresser. En somme, elle fonde à elle seule un comité d'amélioration du foyer, dont il est le principal sujet de préoccupation. Quelle que soit sa résistance à son zèle missionnaire, elle insiste, sautant sur la moindre occasion de l'aider ou de le conseiller. Alors qu'elle pense l'entourer de sa tendresse, lui se sent contrôlé. Il préférerait nettement qu'elle l'accepte tel qu'il est. "
Sa traduction en français et son adaptation sur nos planches de théâtre par Paul Dewandre en 2006 provoquent pour le livre un vent de succès encore plus inattendu, classant « Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus » au rang de star du théâtre. Un joli coup de maître, pour une pièce qui fait rire, à coup sûr, ses spectateurs.
Si, par hasard, (mais cela commence à se faire rare), vous n’avez jamais assisté à une représentation de cette pièce a l’Olympia, au Zénith ou au Casino de Paris, il n’est pas trop tard, car elle est de retour du 7 juillet au 21 janvier 2012 ! Vous n’auriez pas besoin d’une thérapie de couple, par hasard ?
Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus au Gymnase Marie Bell du 7 juillet 2011 au 21 janvier 2012.
Du lundi au dimanche à 20h45.
Le samedi et le dimanche à 14h30 et 16h30.



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

2 commentaires

  • Avatar de lizabel

    lizabel le 18/06/11 à 18h04

    J'suis d'accord c'est à dire que je pourrais dire exactement pareil IoI

  • Avatar de lelilab

    lelilab le 17/06/11 à 11h59

    Je garde un excellent souvenir de la soirée qui n'était pas pour moi une thérapie de couple :-)

L'AGENDA

Annoncez votre événement