This page is not available in your language, please, choose yours

Report : carte blanche à anne roumanoff

Publié le 27 juin 2011 Par Elodie D.
Anne Roumanoff et Michèle Bernier

Infos pratiques


28 boulevard des Capucines
75009 Paris 9

Dans le cadre du festival "Humour en capital " , Anne Roumanoff a investit l'Olympia du 23 au 25 Juin 2011. La comédienne n'était pas seule sur scène : tous ses amis étaient présents pour le meilleur et le pire...

Pour la première fois, Anne Roumanoff était présentatrice de son propre spectacle ; son one-woman show n'en était pas vraiment un. Pendant presque deux heures, des invités de grand nom ont partagé tour à tour la scène avec elle... Tout commence samedi à 20h30 : Anne Roumanoff arrive sur scène et commence à présenter son spectacle mais sera coupée par Arthur, professeur d'un jour.
Le show continue en beauté avec les fameux sketchs d'Anne Roumanoff : toute la politique française en prend un coup, même Carla Bruni ! C'est à ce moment que Claudia Tagbo arrive. Le problème des tenues à la plage est évoqué. Le ras le bol est poussé : on en a marre des belles femmes en string s'exclament les filles ! On se reconnait dans ces propos...
Autre moment fort : Elie Semoun ou plutôt Kevina nous montre les dérives de la génération MSN. Les abréviations de plus en plus incompréhensibles ou des contacts assez vicieux qui se veulent alertants.
Kev Adams et Anne Roumanoff s'allient pour un slow : le jeune homme semble au départ interessé par l'humoriste puis cherche à se débarrasser de cette cougar... ensuite, nous la retrouvons chez Pascal Légitimus se préparant ainsi pour une nuit caliente ! Les dialogues sont animés, simples mais un peu trop directs entre les deux acteurs...
Nous découvrons deux phénomènes réunis à la fin du spectacle : Anne Roumanoff et Michèle Bernier se métamorphosent en cantinières : une critique des repas est alors mise à jour où " légumes frais " rime avec lentilles.
Un des meilleurs moment du spactacle consistait au regroupement des artistes pour une reprise - satire- de quelques titres dont le " Mexico " devenu " Mes kilos "...
Anne Roumanoff a le don de faire participer son public : nous avons eu le droit à plusieurs ateliers : l'un permettant aux parents d'affirmer leur autorité et un autre expliquant à un prof de ZEP de ZUS comment survivre face aux projectiles du 21ème siècle ! En un mot, le spectacle fut un régal, passant trop vite à mon goût... on en redemande encore et encore...




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement