This page is not available in your language, please, choose yours

Des lendemain qui chantent #1 : Naufragés Cyril Mokaïesh & Giovanni Mirabassi

Publié le 19 avril 2016
Des lendemain qui chantent #1 : Naufragés  Cyril Mokaïesh & Giovanni Mirabassi

Infos pratiques

Le... 30 avril 2016
de... 20h à... 22h


2 Place du Colonel Fabien
75019 Paris 19

18 euros

Direction l'Espace Niemeyer, le 30 avril, pour Des lendemain qui chantent #1.

20h concert Naufragés / Cyril Mokaïesh & Giovanni Mirabassi

Coupole de l’espace Niemeyer, 2 place du Colonel Fabien 75019

Une restauration sera proposée sur place.

Naufragés

Cyril Mokaïesh part à la rencontre de grands artistes de la chanson française, Leprest, Darc, Léotard, Vitssotsky, Vassiliu… que la lumière et la postérité n’ont pas choyés comme leur talent le méritait. Naufragés débordant de talent, écrivant ou composant mieux que quiconque, aucun n'a conquis la gloire et la reconnaissance qu'il méritait.,

Pour accompagner dans cette exploration le lyrisme rock et fiévreux de Cyril Mokaïesh, il fallait le piano jazz de Giovanni Mirabassi à la fois limpide et touffu, lettré et instinctif, qui retrouve là l'occasion de renouer avec la chanson quand il accompagnait Charles Aznavour, Serge Lama, Babx ou composait pour Agnès Bihl.

Ensemble ils remontent cette généalogie de gâchis sublimes.

Bertrand Dicale: le célèbre chroniqueur sur France Info de "Ces chansons qui font l'histoire", érudit à la plume fine, quoique souvent acérée, a consacré à ces Naufragés, un livre relatant ces trajectoires brisées. Publié en regard du disque il éclaire de la parole du critique musical les titres interprétés par Mokaïseh & Mirabassi.

Espace Niemeyer
Siège historique du Parti communiste français, bâti sur l’emplacement de locaux ouvriers d’où partaient les volontaires français des Brigades internationales allant combattre en Espagne, l’Espace Niemeyer abrite aujourd’hui, outre le PCF des entreprises de la musique et de la création audio-visuelle, dont Believe. Conçu en 1965 et achevé en 1971 par l’architecte Brésilien Oscar Niemeyer, il est classé aux Monuments historiques en 2007. Sa coupole aux allures futuristes habillée de milliers de lamelles d’aluminium a longtemps occupé les fantasmes des commentateurs de la vie politique. Aujourd’hui, elle s’ouvre aux Lendemains qui chantent.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement