This page is not available in your language, please, choose yours

Give me some rock & roll

Publié le 26 septembre 2008

Infos pratiques

Le... 14 octobre 2008


102 Rue de Bagnolet
75020 Paris 20

M°Gambetta

Warm Up Dj : NELSON (Diamond Traxx/Fr)


Indie / Post-punk / Electronique.
Sur scène,
c'est autant de gorges qui tremblent que de jambes qui sautillent. On
se laisse envahir par l'énergie de quatre éphèbes qui semblent avoir
grandi plus vite que les autres, en essayant de reprendre son souffle
face à cette rage qui refuse de se cacher derrière les paillettes du
genre. Rien d'étonnant, donc, à voir se multiplier le nombre de fidèles
qui les suivent déjà un peu partout, en France, ou à Londres. Et
derrière les platines, c'est pareil !


Live : QUIDAM (Naïve/Fr)


Rock.
Emergeant du centre de la France, les
Quidam ont fièrement choisi de chanter dans leur langue natale, comme
un Noir Désir à une autre époque. Ce trio a connu le climat parfois
rude de Clermont-Ferrand, notre Manchester français, et ont finalement
décidé de se consacrer entièrement à la musique. Eloignés de la dureté
de le vie urbaine, les trois garçons ont longtemps travaillé dur pour
obtenir leur son, et enfin rencontrer le succès en 2007 avec leur
premier album, En Eaux Profondes.


Live : KIM NOVAK (Talitres/Fr)


Indie / Rock.
Signés sur le très New-Yorkais
label Talitres (pourtant basé à Bordeaux : The National, The Walkmen,
The Organ), Kim Novak auraient dû vivre eux aussi à New York, où leurs
cousins de Interpol ont inventé le post-punk moderne. Mais nos
talentueux garçons français viennent de Normandie, une terre où le
soleil se fait rare, et où les guitares sont plus acérées et sombres
qu'ailleurs. On pense aussi à Joy Division, et il est vrai que
Manchester pourrait être une autre terre d'asile pour les normands.


Live : GRS CLUB (Fr)


Indie / Club / Alternative.
Quand ils ne sont
pas enfermés dans leur laboratoire clandestin bordelais à concocter le
son electro-rock de leur génération, les GRS Club passent leurs nuits à
danser sur du post-punk : dans ce GRS Club, la batterie explosive
entraîne la basse et le clavier dans une transe exotique irrésistible,
guidée par les guitares acérées d'un chanteur habité. Hot Chip, LCD
Soundsystem et Friendly Fires ne savent pas encore qu'ils ont des
cousins français dont la touche afro-beat ne devrait pas laisser les
auditeurs de marbre.



Live : THE MAGNETIX (Evilution/Fr)


Rock / Punk / Garage.
Présentations : une
femme charmante à la batterie minimaliste, un homme à la guitare psycho
blues crade… Ça fait penser à un groupe célèbre venant de Detroit, non
? Mais les Magnetix, bien loin de confronter la pop à leurs univers
rock garage (comme les fameux White Stripes) se « contentent » de jouer
leurs morceaux ultra basiques avec une foi et une violence totalement
bouleversante. Les riffs de punk blues concassés et autres furieux cris
se télescopent violemment avec les rythmes secs prodigués par la
batteuse, et en un rien de temps, tout le monde a la bougeotte. Le
cercle de spectateurs se rapproche de la scène pour mieux participer
joyeusement à cette orgie psychobilly punk. Foutraque








VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement