This page is not available in your language, please, choose yours

Brighters days

Publié le 27 octobre 2008
Concert, Paris, Brighters Days, Maroquinerie, De jours meilleurs

Infos pratiques

Le... 31 octobre 2008


23, rue Boyer
75020 Paris 20


BRIGHTER DAYS en concert à La Maroquinerie
Soirée
de lancement de l’album Electro – House – Jazz
:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
BRIGHTER DAYS… Voix sensuelles, basses implosives,
beats qui appuient la ou ça fait du bien, et sax mutant pour une plongee dans
la matiere premiere qu’est le son.
Julien LOURAU, Jeff SHAREL, Karl The Voice et SLYDee se
mettent d’accord pour faire decoller dans un meme elan la tete et les jambes !»
BRIGHTER DAYS is :
Julien Lourau : saxophone
Jeff Sharel : programmations,
computer
Karl The Voice : chant
Sylvain « Sly D »
Daniel : basse.
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
BRIGHTER DAYS
Sortie le 10 novembre 2008 [Comet Records / Distrib.
Modulor] www.myspace.com/forbrighterdays
** Electro – House – Jazz **
::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::
Mon premier est a l’avant-scene du jazz le plus ouvert
depuis vingt ans. Saxophoniste certes, mais surtout chef de bande, JULIEN
LOURAU s’est illustre au sein de collectifs dont le Groove Gang, qui replacera
des 1992 le jazz sur la piste de la danse, mais aussi aux cotes de Marc Ducret,
Henri Texier, Abbey Lincoln…

Mon second est a l’avant-garde des musiques electroniques
depuis plus de quinze ans. Au debut des annees 90, JEFF SHAREL s’achete un
synthe Rolland et un S950. C’est le debut des aventures dans la « technopshere
», pour cet amateur de grooves au pluriel, de la house du genre bien deep a la
techno plus melancolique.

Mon tout forme BRIGHTER DAYS, une entité née dans
l’énergie de la scene, au Cithéa, a l’aube du millenaire.

De quoi s’agit-il ? De jours meilleurs si l’on s’en
tient au titre, un hommage non dissimule au classique house de Cajmere et
Dajae. De lendemains qui swinguent autrement si l’on tend l’oreille. Brighter
Days donc, un jeu de multipistes, des kilometres de bandes originales ou il a
bien fallu trier pour en tirer la quintessence, entre les sessions live et les
prises studio, entre les souvenirs de bons trips comme le carnaval haitien et
les hommages a certains de leurs heros, Superman et Chico Buarque. De la force
tellurique du Candomble a la legerete magnifique de l’anthem Gypsy Woman.

Horaire : 20h00
Tarif : 18€ (hors frais de loc.)




VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement