This page is not available in your language, please, choose yours

Festival check the rhyme

Publié le 19 février 2009
Hip Hop

Infos pratiques

Le... 26 février 2009


72, Bd de Rochechouart
75018 Paris 18

MC*5 présente le 26 Février à l'Elysée Montmartre à partir de 19h et pour la première fois en France : Le Festival CHECK THE RHYME avec Tha Alkaholiks (US), Lords of the Underground (US), the Beatnuts (US), PARIS (US) et Jeru The Damaja

Festival Check the Rhyme (100% Hip Hop U.S 90's)

Partenaires : MTV Base, Generationsfm 88.2, RAP US, RAP GROOVE
Tha Alkaholiks (également appelé Tha Liks) est un groupe de rap américain, formé en 1991 à Los Angeles. Il est rattaché au Likwit Crew, collectif rap californien, qui regroupe des artistes tels que Defari, Xzibit, Dilated Peoples, Planet Asia, Phil Tha Agony, Lootpack, King T et d'autres.
Composé du DJ/beatmaker E-Swift et des rappeurs J-Ro et Tash, le trio sort son premier album 21 & Over en 1993, produit par E-Swift et Lootpack (le groupe du jeune Madlib, qui deviendra par la suite une icone du rap underground et indépendant).
Le second album, Coast II Coast, reprend les mêmes producteurs ainsi que Diamond D du DITC, un collectif rap newyorkais. Puis sort en 1997 Likwidation, avec une production de Easy Mo Bee, producteur newyorkais.

Dans les années 2000, le groupe est invité sur de nombreux albums (tels que par exemple les premiers albums de Dilated Peoples en 2000 et 2001 ou l'album de Wildchild en 2003).
Sort en 2001 X.O. Experience, leur 4e album sous le nom de Tha Liks cette fois. Cet album plus experimental que les autres voit la participation de Busta Rhymes, Kurupt... au micro et de Rockwilder à la production. Entre temps E-Swift produit des morceaux pour d'autres artistes et J-Ro et Tash sont invités en guest sur d'autres albums. En 2006 un nouvel album parait, nommé Firewater, sous leur nom habituel Tha Alkaholiks.

Lords of the Underground (L.O.T.U.G.) est un trio de hip-hop des années 1990 originaire de Newark, dans le New Jersey. Les MC Mr. Funke et DoltAll ont rencontré DJ Lord Jazz alors qu'ils étudiaient dans la même université.
Les singles Funky Child, Chief Rocka et Tic Toc sont probablement les plus connus. Ils reçurent un prix de la Black Entertainmexcentriques de groupe. La vidéo de Funky Child met en scène ses membres défilant dans leurs sous-vêtements. Television en 1993 pour leur album Here Come The Lords (1992). Ils travaillèrent également avec George Clinton, qui intervient dans leur second album Keepers Of The Funk (1994). Leurs chansons apparaissent dans plusieurs films (New Jersey Drive, Les Soprano).

The Beatnuts est un groupe de musique hip hop New-yorkais créé en 1989 par Junkyard Ju-Ju et Psycho Les, puis rejoint un an plus tard par Fashion.
Ils travailleront avec Cypress Hill, Naughty by Nature ou The Jungle Brothers.
En 1993 sort le premier EP "Intoxicated Demons", l'enregistrement est interrompu par l'arrestation de Fashion suivit de son incarcération durant 6 mois. Un an plus tard sort le premier LP du groupe "The Beatnuts". En 1995 Fashion quitte le groupe et fonde God Connections. Les albums suivant seront donc l' oeuvre du duo original. On leur doit entre autre les succès "Watch Your Step" ou "Watch Out Now" samplé par Jennifer Lopez pour son titre "Jenny from the Block".
En 2007, Psycho Les apparait dans le film documentaire français Beat Makerz - The Documentary.
PARIS (Guerilla Funk)
Paris alias Oscar Jackson Jr (né le 29 octobre 1967 dans l'Illinois) est un artiste de hip-hop de San Francisco connu pour son rap engagé politiquement et plus particulièrement pour son morceau controversé "Bush Killa". Paris est aussi un producteur hip hop, il fonde son label "Guerrilla Funk Recordings", il s'autoproduit et produit aussi d'autres artistes. On le retrouve également dans le dernier album "Rebirth Of A Nation" de "Public Enemy". Ses productions sont très axées "Gangsta Funk".

Jeru The Damaja (Guerilla Funk) a débuté sa carrière en 1992 sur « I'm the Man », un morceau présent sur l'album de Gang Starr Daily Operation. L'année suivante il sortit son premier single, « Come Clean » produit par DJ Premier, suivi par son premier album, The Sun Rises in the East en 1994, qui s'imposa comme une référence de son époque. La couverture de l'album montre l'une des tours du World Trade Center en feu et s'effondrant sur elle-même, et ce bien avant les attentats du 11 septembre 2001.
En 1996, Jeru sortit son deuxième album Wrath of the Math produit à nouveau par DJ Premier. Comme sur son premier album, Jeru critique les labels et artistes « commerciaux » du hip hop. Suite à cet album, Jeru se brouilla avec Gang Starr et il disparu de la scène jusqu'en 1999, avant de sortir son troisième album, Heroz4Hire. Cet album fut son premier sans production de DJ Premier et également son premier sous son nouveau label, KnowSavage Records. Il inclut le single « 99.9 % », qui critique Gang Starr. Après avoir signé sur Ashenafi Records, Jeru sortit un quatrième album, Divine Design, en 2003. Son dernier album à ce jour, intitulé Still Rising, est sorti en 2007.
Dans ses textes, Jeru critique le matérialisme consumériste (« Da Bichez », « Me or the Papes », « Ya Playin' Yaself »), dénonce le racisme et l'oppression (« Jungle Music », « Invasion ») ou s'oppose à certains stéréotypes (« Not the Average »)


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement