This page is not available in your language, please, choose yours

Taparole #7

Publié le 20 mai 2009
Festival, TaParole, Babx, Les Ongles noirs

Infos pratiques

Du... 12 juin 2009
Au... 14 juin 2009


9 rue François Debergue
93300 Aubervilliers

Pour
sa septième édition le festival TaParole relève le pari de la
découverte et mise sur la curiosité du public pour offrir le meilleur
de lui-même : des concerts inoubliables, une affiche d’exception. Nous
avons choisi de nous consacrer aux artistes émergeants, indépendants,
engagés.

VENDREDI 12 JUIN :
Ouverture des portes 18h00 / Début des concerts 18h30

>> 3 MINUTES SUR MER
3
minutes sur mer est une porte ouverte sur les introspections de 2
promeneurs, une bande d’arrêt d’urgence, un bled abstrait où l’on joue
du punk pour enfants un soir de carnaval. Nougaro flirte avec PJ
Harvey, Brel transpire sur Led Zep. Vous n’avez plus besoin de marcher,
il suffit de fermer les yeux et d’écouter !
Guilhem Valaye : chant, accordéon – Sam Cajal : guitares


>> BARCELLA
Cet
alchimiste atypique traverse les époques sans se soucier des modes et
des convenances avec des chansons qui alternent entre valse, hip-hop,
humour, désarroi, nostalgie et espoir. Un spectacle qui parle à toutes
les générations et à tous les genres musicaux, porté par une étoile
poétique, étincelante et inclassable.
Barcella : chant, guitare – Thibaut Regnier : piano – Perinne Regnier : violon – Mathieu Ladeveze : accordéon


>> NICOLAS JOSEPH
TaParole
sera l’occasion de fêter la sortie du premier album : au programme des
invités surprises en pagaille et des nouvelles chansons. Un univers
tendu sur le fil ténu des émotions, quelque part entre l’humour noir et
les sentiments à vif, exacerbés. Une longue déambulation nocturne au
plus profond du désespoir et des espoirs, avec, toujours en alerte,
accroché à la boutonnière, le regard vif et lucide du poète.
Nicolas Joseph : chant, guitare, accordéon – Céline Fabre : clarinette, clarinette basse – Yannick Jamin : guitares


>> LES ONGLES NOIRS
De
la chanson électrique aux variations sombres, fougueuses et
déglinguées. Une poésie moderne et grinçante, un humour grinçant et
décalé. Avec leur nouvelle formation et leurs nouvelles chansons, Les
Ongles Noirs reviennent à TaParole et c’est toujours un bonheur de les
accueillir.
Mathieu
Goulin : chant, contrebasse – Yvan Krivokapic : chant, guitare, – Ion
Lopez de Vicuna : saxophone – Ignacio Plaza Ponce : clavier – Jacques
Navaux : batterie
SAMEDI 13 JUIN :
Ouverture des portes 15h30 / Début des concerts 17h30


15h30 : Projection débat, carte blanche à Vincent Glenn (réalisateur,
Davos, Porto Alegre et autres batailles, Pas assez de volume, notes sur
l’OMC…)
Il
nous offrira la primeur d’extraits de son prochain film Vie et mort
d’un indicateur
(un documentaire sur les indicateurs de richesse en général et sur le
Produit intérieur brut en particulier) et animera une discussion en
compagnie de ses invités (Philippe Elusse, membre de la coopérative
DHR, Celina Whitaker, coordinatrice du projet de monnaie SOL), au fait,
connaissez-vous le Produit Intérieur Doux ?


Début des concerts 17h30

>> BALMINO
Sans
fausse pudeur, Balmino s’expose, se met à nu. Tout y passe : sa vie,
ses ondes de choc, ses ruptures, ses bonheurs fragiles, ses copains,
ses femmes, ses nuits blanches… de grandes et belles chansons portées
par une voix inouïe, le répertoire solo de cet ancien du groupe Khaban’
mérite d’être découvert au plus vite.
Balmino : guitare, chant – Stéphane Augagneur : guitare, basse


>> JEANNE GARRAUD
Jeanne
Garraud sème des pierres qu’elle rend précieuses sur son chemin, nous
la suivons avec bonheur et enthousiasme sur cette route qui la mènera
loin. « Quand Jeanne chante, c'est un retour dans mes oublis, mes
ailleurs. Quand Jeanne chante, j'ai l'âme qui sourit et les yeux qui
pleurent. C'est une douce claque qui me remet à l'heure. Jeanne tu
chantes, et puis je me souviens, de la beauté d'la vie au fil de tes
refrains, dans la justesse de tes doutes, dans ta voix tout s'arrête et
pourtant reprend vie » Lena Dubois.
Jeanne Garraud : chant, piano – Vanesa Garcia : percussions


>> SARCLORET
Expert
en humour froid servi chaud, Sarcloret est un homme tendre et amoureux,
un artiste ronchon et corrosif, délicieusement barjot, insolent et
touchant. Quand Sarcloret déploie sa verve et son savoir-faire sur
scène, il nous fait partager un grand moment de chanson.
Sarcloret : chant, guitare


>> BABX
« Y a pas de bénévoles aux plages du désespoir » BABX
« Chanteur
virtuose, auteur démesuré à la langue d’orfèvre maniaque, compositeur
orgiaque, fantasque, élégant, déglingué, mais toujours précis, doté
d’une mémoire d’éléphant et d’une curiosité de visionnaire, BABX nous
bluffe par son ambition poétique et musicale, sa puissance et sa fièvre
contagieuse ». Olivier Adam
Babx : chant, piano – Sebastien Gastine : basse, contrebasse


La France qui ne se couche pas pour continuer la soirée en fête avec le bal déjanté de GALLINA LA LUPA
Des
poules aux dents, Gallina La Lupa œuvre à l'inversion des figures.
Contrebasse, Saxophone, Accordéon mêlés passent à travers le répertoire
des musiques de
danses : des tangos serbes, des java radio-klezmer, une milonga
musette, des valses... Prière de venir accompagné et bien chaussé !
Florent Manneveau : Saxophone – Maxime Oudry : contrebasse, mégaphone – Clément Robin : accordéon


DIMANCHE 14 JUIN :
Ouverture des portes 15h00 / Début des concerts 15h30
>> DANIEL HELIN
« Le
monde est transformable !... Et je transforme de l’encre en mots pour
en faire des chansons, avec mon âme, mon amour, et ma haine. » DH
Beaucoup
d’humour, de profondeur et d’engagement animent l’univers de cet
artiste hors du commun. Trop rarement dans nos contrées, ne ratez pas
ce concert exceptionnel avec en exclusivité les chansons de son nouvel
album.
Daniel Helin : chant, guitare


>> RUE D’LA MUETTE
Entre
réalité quotidienne et mémoire collective, une invitation à découvrir
un univers peuplé d’enfants soldats, de nomades égarés ou de clowns.
Sur des musiques rock ou inspirées par l’Europe de l’est. De textes
désenchantés en notes virevoltantes, le rouge de la fête côtoie la
noirceur du désespoir.
Patrick Ochs : chant – David Ceresa : contrebasse – Loïc Le Guillanton : guitare – Gilles Puyfages : accordéon


>> JACQUES BERTIN
Les
mots d’abord, la parole d’un homme, qui parcourt sans fin les
territoires de l’enfance comme un terreau pour l’amitié des hommes,
pour la fidélité en l’être humain. Les mots qui cherchent derrière eux
la lumière des visages, malgré toutes les douleurs du monde. Jacques Bertin
est l’un de nos plus grands poètes vivants, lui qui se fait si rare, a
accepté de participer à cette édition du festival. C’est un grand
honneur pour nous de l’accueillir et pour vous de le (re)découvrir.
Jacques Bertin : chant – Laurent Desmur : piano


>> MOUSS ET HAKIM ORIGINES CONTROLEES
Mouss
et Hakim (ex Zebda) nous feront découvrir des chansons écrites par des
immigrés algériens dans le Paris des trente glorieuses. Loin de toute
nostalgie, ils dépoussièrent des chansons d'une époque révolue, ancrée
dans la mémoire collective de l'immigration et qui font aussi partie de
notre patrimoine, de notre histoire. Les frères Amokrane revisitent ce
riche répertoire avec enthousiasme, accompagnés par 7 musiciens qui
donnent à l'ensemble un souffle et une énergie hors du commun !

Jean-Luc
Amestoy : accordéon – Hakim Amokrane : chant – Mustapha Amokrane :
chant – Rachid Benallaoua : mandole, ney, derbouka – Julien Costa :
batterie, cajon – Serge Lopez : guitare – Lionel Suarez : accordéon,
basse – Julien Talavera : basse – Manu Vigourous : guitare.


+
Attention !! Pour stimuler votre curiosité et vous offrir le plaisir de
la découverte l’ordre des concerts est tenu secret...


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement