This page is not available in your language, please, choose yours

Lips + newpaulette orchestra

Publié le 1 janvier 2008
Lips + Newpaulette Orchestra

Infos pratiques

Le... 11 octobre 2007


8 Rue de l'Ermitage
75020 Paris 20

M°Ménilmontant

LIPS*, les lèvres, la bouche ; c'est non seulement par là qu'on dit, qu'on hurle ou qu'on susurre, c'est aussi par là qu'on absorbe, qu'on happe et qu'on embrasse. C'est aussi le siège de la voracité et de la gourmandise, le gouffre de tous les excès, de tous les plaisirs. C'est comme cela que Lips aimerait sonner et se donner à écouter ; une musique qui dompte le silence pour mieux le mettre en lumière et lui donner la parole, une musique apaisée et sensuelle qui n'évite pas les turbulences et qui prend plaisir à s'y laisser entraîner, une musique radicale qui assume pleinement sa féminité.

Lips* c'est aussi beaucoup d'improvisation, c'est-à-dire un attachement vital à l'instant présent, aux enjeux qui se font et se défont entre le musicien, le groupe, l'auditeur et le public.

C'est aussi et surtout du texte, tour à tour dit, chanté ou scandé, parfois pour raconter, parfois pour exploiter une sonorité ou une texture, toujours pour signifier.

Lips* c'est quatre musiciens : David Neerman (vibraphone, effets), et Claude Whipple (voix, effets), David Aknin (batterie) et Antoine Simoni (contrebasse).



NEWPAULETTE ORCHESTRA : Premier album de newpauletteorchestra, "dièse3" nous emmène dans des univers probables, indéterminés, avec ce désir de dépasser le rock' n roll, d'en faire un sujet d'analyse, de le subir, de le désirer, de sublimer sa fulgurante histoire, de le rendre palpable. Dans cette nécessité de ramener l'intime à l'essentiel, les textes nous plongent dans des histoires de désirs enfouis, des incapacités, une extrême lucidité et paradoxalement une extrême naïveté. Il y a dans cet album tout l'amour et le désespoir de toucher chaque jour un peu plus des vérités. Les morceaux comme "sex in dallas" ou "tenir droit" sont des expériences tels des voyages initiatiques inspirés par des chansons comme "little trouble girl" des sonic youth ou "listen to the painters" de the ex. Aussi un besoin de s'inscrire comme un individu politique, de pousser l'art ( la musique) jusqu'au dénuement pour en faire un objet de dénonciation sans jamais tomber dans aucune forme de démagogie, une forme de militantisme qu'on retrouve dans les titres "soyons fiers I et II" ou "quelqu'un de bien ", proches des sons des premiers albums de massive attack ou de tricky.

Enfant du rock indépendant, newpauletteorchestra invente son langage et s'inscrit dans un désir de rock contemporain, né du cinéma et de la politique, du nouveau romantisme et de la télévision.



A 20h30 // Tarif unique : 10 euros
10 euros

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement