This page is not available in your language, please, choose yours

Santo amaro

Publié le 1 janvier 2008
Santo Amaro

Infos pratiques

Du... 15 septembre 2006
Au... 26 janvier 2007


44, rue de la folie Méricourt
75011 Paris 11

Le Satellit propose une résidence à Santo Amaro, dernier projet du percussionniste Silvano Michelino et de la chanteuse Cristina Violle. Accompagnés par six musiciens entre percussions, cordes et chœurs, Santo Amaro nous entraîne dans le plus africain des styles de samba, la samba de roda. Evénement festif par essence aux mélodies toujours contagieuses, mêlant musique, chorégraphie et poésie, la samba de roda est une composante majeure de la culture populaire régionale afro-brésilienne. Amateurs de danses et de rythmes endiablés, Santo Amaro ne vous décevra pas ! Comme à chaque fois, ce sera chaud !



Quarante-trois nouveaux Chefs d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité ont été récemment proclamés par le Directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura. Y figurent notamment le Ramlila, la représentation traditionnelle du Ramayana (Inde), le Kabuki (Japon), la mascarade des Makishi (Zambie) et la Samba de Roda brésilienne…



Santo Amaro, nouveau projet musical emmené par Silvano Michelino (percussionniste entre autres d’Henri Salvador et leader du groupe Tupi Nagô) et la chanteuse Cristina Violle, s’inscrit donc dans cette veine traditionnelle afro-brésilienne. Entourés de six autres musiciens aux percussions, chœurs et cordes, dont Renato Velasco à la « viola » (petit luth à dix cordes pincées), Santo Amaro nous entraînera au cœur d’un brésil festif et traditionnel, où caractéristiquement, les participants se regroupent en cercle pour danser. Après une première apparition remarquée lors de la clôture du Festival PARIS BRASIL en mars dernier, la formation revient de plus belle !! Entre la rythmique des percussions et les chants strophiques et syllabiques, souvent courts et répétitifs, la samba de roda de Santo Amaro est un événement festif à part entière, à ne rater sous aucun prétexte !!



La Samba de Roda, assez méconnue en France et pourtant des plus populaire au Brésil. C’est le plus africain des styles de Samba. Restée très « tribale » elle se différencie des sambas des grands défilés de carnaval. Très dansante, ses mélodies sont toujours contagieuses, faciles à apprendre et donnent une certaine sensation d’intimité avec des chansons qu’on entend pour la première fois. Apparue dans l’Etat de Bahai, plus particulièrement dans la région de Recôncavo, au XVIIème siècle, elle résulte des danses et traditions culturelles des esclaves africains de la région. Santo Amaro de Purificação, ville natale de Caetano Veloso et Maria Bethania, en est l’un des berceaux... Le rythme, les instruments à percussions et la chorégraphie ont ensuite intégré des éléments de la culture lusitanienne, notamment la langue et quelques-unes de ses formes poétiques, ainsi que des instruments de musique.



Les « Santo Amaro » tous de blanc vêtus, vous entraîneront dans une danse effrénée, sur des rythmes pures des plus efficaces... Ceux qui ne les ont pas encore admirés, ne peuvent passer à côté !



Silvano Michelino : Chœur, percussions

Cristina Violle : Chant

Luana : Chœur : percussions

Soraya Camillo : Chœur, percussions

Fernando del Papa : Chœur, cavaquinho

Renato Velasco : Chœur, viola
10 euros
Samba de Roda

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement