This page is not available in your language, please, choose yours

Laura veirs & the saltbreakers + marissa nadler + ane brun

Publié le 1 janvier 2008
LAURA VEIRS & The SALTBREAKERS + MARISSA NADLER + ANE BRUN

Infos pratiques

Le... 24 avril 2007


23, rue Boyer
75020 Paris 20

LAURA VEIRS & THE SALTBREAKERS



En quatre albums essentiels, Laura Veirs s'est rendue indispensable en comblant un espace resté vacant dans le folk moderne, entre le minimalisme écologique de Cat Power et la sophistication urbaine de Suzanne Vega. Conciliant une fascination pour la nature avec des tourments plus intimes, Laura n'use d'aucun artifice, ni vocal, ni scénique, ni même émotionnel, et parvient pourtant à faire vibrer une nouvelle corde. Avec une sobriété désarmante et une voix mature inébranlable, comme animée d'une passion résignée, elle développe ses explorations discrètes, du rock à la country, et s'aventure toujours un peu plus loin, ses compagnons d'errance - rebaptisés Saltbreakers pour son cinquième album - à ses côtés.



ANE BRUN



plusieurs fois récompensée en Suède et dans sa Norvège natale, invitée à chanter en duo avec Madrugada, Syd Matters ou Ron Sexsmith ou à prêter sa superbe voix au groupe électronique Koop, Ane Brun propose en solo un country folk scandinave, avec tous les beaux paradoxes qui peuvent en découler. Entre Nick Drake, Emiliana Torrini, Tarnation et Sarah McLachlan, avec le petit accent qui fait toute la différence, Ane tisse des nappes de guitare et chante des mélodies hypnotiques avec un vibrato à donner la chair de poule. Sur scène, elle reprend parfois Jeff Buckley ou PJ Harvey, et s'offre le luxe d'un violoncelle, qui ajoute à son folk intimiste une dimension dramatique.



MARISSA NADLER



A écouter Marissa Nadler, seule sur scène à la guitare, on perd rapidement tout repère chronologique. Qui est cette jeune fille qui chante une musique d'un autre âge ? A quelle époque sommes-nous ? Et surtout, pourquoi chercher plus loin ? Car c’est bien là, dans cette voix aérienne et ces arpèges cristallins, que semble résider toute la vérité folk. Un folk hanté, spectral, aussi aérien que les premiers Joni Mitchell, aussi sereinement tourmenté que du Leonard Cohen, aussi sombre parfois que les Murder Ballads de Nick Cave. Un folk d’une beauté mystérieuse, d’une évidence bouleversante.



à 19h30
20 euros
Folk-Rock

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement