This page is not available in your language, please, choose yours

Concert Jeunes Talents – « Musique et Voix : au cœur de la nuit… »

Publié le 6 décembre 2011
Concert Jeunes Talents – « Musique et Voix : au cœur de la nuit… »

Infos pratiques

13.50 euros

Concert Jeunes Talents – « Musique et Voix : au cœur de la nuit… »à l'INHA - Auditorium Colbert le 07 decembre 2011 de 19h00 à 20h30.

Rendez-vous au Concert Jeunes Talents – « Musique et Voix : au cœur de la nuit… ».

Date : Le 07 decembre 2011 de 19h00 à 20h30.

Lieu : INHA - Auditorium Colbert.

Concert Jeunes Talents – « Musique et Voix : au cœur de la nuit… »

« La nuit » :

La nuit est un cadre idéal et une source inépuisable au déploiement de thématiques autour du fantastique, du mystère, de l’étrange, de l’onirique... cela explique l’intérêt des compositeurs et poètes, français et allemands, pour ce leitmotiv qu’ils ont développé durant tout le XIXe et XXe siècle.
Notre voyage commencera dans les bois au crépuscule, moment où la fin du jour et le début de la nuit se côtoient avec ambiguïté. La nuit sera lumineuse, embrumée, cadre idéal du rêve, de l’inconscient, moment propice à l’expression amoureuse chez les compositeurs français : Claude Debussy (Trois mélodies de Paul Verlaine (extrait) - Nuit d’étoiles), Gérard Pesson (Nuit d’insomnie), Maurice Ravel (Rêves - Ronde), Reynaldo Hahn (Quand la nuit n’est pas étoilée), Henri Duparc (Phidylé)
Les compositeurs germaniques seront quant à eux préoccupés par une vision plus surnaturelle, plus étrange où des personnages fantastiques feront notamment leurs apparitions : Hugo Wolf (53 Gedichte von Mörike, Der Rattenfänger), Franz Schubert (Nacht und Traüme - Erlkönig), Robert Schumann (Dichterliebe ; Fünf Lieder, op. 40) et Richard Strauss (Fünf Lieder, op. 15). Enfin, la nuit et ses mystères prendront fin pour laisser place à l’astre du jour.

Programme :

Gérard Pesson (Né en 1958) : Ecrit à Qinzhou, mélodrame pour voix et piano préparé sur des poèmes de Du Fu (extrait). Nuit d’insomnie.

Claude Debussy (1862 - 1918) : Trois mélodies de Paul Verlaine (extrait). Le son du cor s’afflige vers les bois.

Claude Debussy (1862 - 1918) : Nuit d’étoiles, poème de Théodore de Banville.

Robert Schumann (1810 - 1856) : Dichterliebe (Les amours du poète), op. 48 sur des poèmes d’Heinrich Heine (extrait). Aus alten Märchen (Des vieilles légendes).

Robert Schumann (1810 – 1856) : Fünf Lieder, op. 40 sur des poèmes d’Hans Christian Andersen (extrait). Muttertraum (Rêve d’une mère).

Richard Strauss (1864 - 1949) : Fünf Lieder, op. 15 sur des poèmes d’Adolf Friedrich von Schack (extrait). Winternacht (Nuit d’hiver).

Franz Schubert (1797 - 1828) : Nacht und Traüme (Nuit des rêves), poème de Matthäus von Collin. Erlkönig (Le Roi des Aulnes), poème de Johann Wolfgang von Goethe.

Franz Liszt (1811 - 1886) : Deux études de concert pour piano seul (extrait). La ronde des lutins.

Hugo Wolf (1860 - 1903) : 53 Gedichte von Mörike (extraits). Denk’es o Seele (Pense-y, mon âme). Elfenlied (Chanson de l’elfe).

Hugo Wolf (1860 - 1903) : Der Rattenfänger (Le preneur des rats) sur un poème de Johann Wolfgang von Goethe.

Maurice Ravel (1875 - 1937) : Rêves, sur un poème de Léon-Paul Fargue.

Maurice Ravel (1875 - 1937) : Ronde, sur un poème de Maurice Ravel.

Reynaldo Hahn (1874 - 1947) : Quand la nuit n’est pas étoilée sur un poème de Victor Hugo.

Henri Duparc (1848 - 1933) : Phidylé sur un poème de Charles-Marie-René Leconte de Lisle.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement