This page is not available in your language, please, choose yours

Afriques Urbaines - Fatoumata Diawara & Ba Cissoko

Publié le 20 décembre 2011
Afriques Urbaines - Fatoumata Diawara & Ba Cissoko

Infos pratiques

Le... 2 février 2012


21, Rue Yves Toudic
75010 Paris 10

29.20 euros

Concert intitulé Afriques Urbaines - Fatoumata Diawara & Ba Cissoko à L'Alhambra le Jeudi 02 Février 2012 à 20h30.

Fatoumata Diawara (Mali) :

En Occident, Il y’a quelque chose d’intemporel dans l’idée même d’une jeune femme qui chante avec sa guitare.
Fatoumata Diawara se réapproprie cette image forte. Elle la transpose dans une époque nouvelle, dans une autre culture, donnant ainsi une perspective résolument africaine au concept d'auteure-compositrice-interprète.
Son sourire radieux irrigue superbement son élégance. Elle mêle jazz et funk à un folk minimal. À travers une sensibilité pop instinctive, elle réinvente les rythmes rapides et les mélodies blues de son ancestrale tradition wassoulou. Au centre de sa musique, sa voix chaude et touchante, sa guitare rythmique et ses chansons magnifiquement mélodiques racontent avec force une vie bien remplie mais qui fut souvent difficile.
Damon Albarn, Toumani Diabaté, Herbie Hancock et John Paul Jones sont quelques-uns des musiciens les plus connus qui ont succombé au charme musical évident de Fatou, dont la présence a illuminé les spectacles Africa Express, AfroCubism et le projet Imagine.

Ba Cissoko (Guinée) :

Ba Cissoko est né à Koundara à 600 kms de Conakry(Guinée). Il s’installe comme musicien et chanteur à Marseille.
Dans le grand écart de sa vie, un pied ici, un autre là-bas, il signe un quatrième album enregistré et mixé par le producteur Philippe Eidel (Khaled, Gipsy Kings…). Rencontre importante, le marabout des studios offre un prolongement aux intentions du maître de la kora, à ses humeurs et à son regard sur le monde.
Autour de Ba, on retrouve ses compères musiciens de toujours : ses jeunes cousins, Sekou Kouyaté à la kora électrique et Kourou Kouyaté à la basse et de plus fraîche date, le guitariste Abdoulaye Kouyaté et le percussionniste et batteur d’Artagnan. Nouveauté, l’Ava Saty Marching Band, une petite section de cuivres vient escorter le band.
Ici, les musiques mandingues viennent taquiner dans un continuum naturel et auto-régénérant, salsa, rumba, funk, jazz, rythm’n’blues et même scat, sans affadir les riches mélodies aux harmonies flamboyantes de cette culture millénaire.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement