This page is not available in your language, please, choose yours

Earth + Mount Eerie + Ô Paon

Publié le 23 décembre 2011
Earth + Mount Eerie + Ô Paon

Infos pratiques

Le... 15 mars 2012


23, Rue Boyer
75020 Paris 20

18.80 euros

Earth + Mount Eerie + Ô Paon en concert à la maroquinerie le jeudi 15 mars 2012 à 19h30.

Earth :

SOUTHERN LORD / SUB POP.
Earth né a Olympia au début des années 90 sous l’impulsion de Dylan Carlson, médiatisé pour avoir été l’ami très proche de Kurt Cobain, Carlon est avant tout un pionner culte qui brique des pans d’américana pure et quasi occulte.

Magie électrique, la musique d’Earth est un work in progress sans fin sur la note, la répétition ou le drone (bourdonnement). En naissent alors des paysages désertiques, des travellings Jarmushien. Visionnable dans l’espace sans frontière et dans l’histoire constitutive de l’Amérique moderne, Earth a la maîtrise de l'outil sans qui nos sociétés contemporaines ne seraient pas. L’électricité, qui, entre ses mains devient par une maîtrise chirurgicale des saturations, un instrument à part entière ayant la particularité de dialoguer avec vos intestins, vos nez et le doux sentiment que vos pupilles sont en train de se décoller. C'est le son d’un rendez-vous avec la nature où seul les battements de votre coeur peuvent répondre a une grande solitude rampante, statique, électrique et haletante.

Mount Eerie :

US / P.W ELVERUM & SUN / TOMLAB /
Phil Elvrum est poète et écrivain, Phil Elvrum est peintre et dessinateur, Phil Elvrum est compositeur. Cet homme taciturne et sombre est peut-être celui qui propose aujourd’hui les disques les plus lo-fi. Il enregistre sur un 16 pistes à cassette, voir un 8 pistes, dans une cabane ou dans sa chambre. Mais quand ses disques arrivent jusqu’aux oreilles, avec ce son si naturel, on l’imagine parfaitement devant nous, avec sa guitare, la tête basse, en train de chanter ses chansons.

Phil est une sorte d’ermite, de solitaire qui ne vit que pour sa musique. Il avait The Microphones -et avait atteint une sorte de point de non-retour : d’une ambition insensée, tentant de s’ériger en mythe et de condenser sur près d’une heure de musique les obsessions esthétiques, philosophiques et mystiques d’Elverum-, il en a eu marre et il a fait Mount Eerie.

Mount Eerie, c’est Elverum, désormais élevé au rang de mythe, lui qui s’identifie au Mt. Erie, la vraie montagne, celle qui dominait la maison de son enfance à Anacortes. Plus fasciné que jamais par la nature et l’esprit qui l’habite, Elverum, poète spinoziste et musicien possédé par le génie, révèle des compositions plus arides, toujours introspectives et étrangement essentielles.

Elverum est clairement hors du temps, et sa quête artistique et philosophique ne trouve de résonance que chez quelques rares artistes.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement