This page is not available in your language, please, choose yours

Extravagances de la Renaissance et du Baroque italien

Publié le 3 janvier 2012
Extravagances de la Renaissance et du Baroque italien

Infos pratiques

Le... 6 avril 2012


Place d'armes
78000 Versailles

100.00 euros

Extravagances de la Renaissance et du Baroque italien au Château de Versailles - Chapelle Royale le 06 avril 2012 de 20h00 à 22h00.

Alessandro Striggio (1535 – 1592)

Messe Missa sopra Ecco si beato pour 40 voix solistes.
Motet Ecce beatam lucem pour quarante voix.

Claudio Monteverdi (1567-1643) : Motets.
Stefano Fabri (1605?-1657) : Magnificat à quatre chœurs.
Orazio Benevoli (1605 – 1672) : Dixit dominus - Laetatus sum - Miserere - Magnificat -pour deux choeurs en “cori spezzati”.

40 chanteurs solistes, 14 instruments.

Avec cette Messe à quarante voix séparées de Striggio, Hervé Niquet, à la tête de son Concert Spirituel, démontre une fois de plus son talent pour les projets hors du commun et détonants, comme par le passé avec Watermusic and Fireworks de Haendel, récompensé par un Edison Award.
Sommet de l’art du contrepoint en Europe, la Messe à quarante voix séparées de Striggio fut composée à la cour de Florence pour la famille Médicis. Emissaire de la famille, Striggio, (le père du librettiste de l’Orfeo de Monteverdi), la fit jouer dans les plus grandes cours d’Europe à la gloire de cette fameuse dynastie, mécène des arts et de la musique. La renommée de cette œuvre sensuelle et magnifique était alors telle, qu’elle aurait conduit Thomas Tallis, piqué par le défi, à composer son fameux Spem in allium. On crut ensuite la messe perdue en raison de nombreuses erreurs d’indexation à la Bibliothèque nationale… jusqu’à ce que Dominique Visse la retrouve par hasard il y a une trentaine d’années. Après quatre siècles de sommeil dans les archives de la Bibliothèque Nationale à Paris, il était donc temps que cette majestueuse partition soit dévoilée au public français et européen dans les conditions originelles de sa création.Hervé Niquet entoure cette messe de motets de Monteverdi et d’œuvres des compositeurs romains Fabri et Benevoli et offre ainsi une soirée rare et magnifique en forme de célébration de la Renaissance et du Baroque italiens.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement