This page is not available in your language, please, choose yours

SON LIBRE

Publié le 17 février 2012
SON LIBRE

Infos pratiques

Le... 4 mars 2012


105 Rue du Faubourg du Temple
75010 Paris 10

M°Belleville

À l'invitation d'Alexandre Authelain et de Cyril Hernandez, Son Libre propose la rencontre d'artistes issus d'univers différents qui, chaque premier dimanche du mois, investissent l'espace de La Java pour dialoguer “à l'improviste”.

Yves ROUSSEAU est un contrebassiste au lyrisme puissant, un compositeur et arrangeur élégant, un improvisateur généreux qui affectionne le duo, pour le dévoilement, l'échange, l'amitié qui s'y déploie. Son duo ELEO, avec la chanteuse et comédienne Eleonor AGRITT, met en musique des œuvres de poètes contemporains de langue française.

On retrouve des noms connus et d’autres moins, tous choisis conjointement. Citons Fabrice Melquiot, Jean-Louis Novert, Serge Wellens, Jean-Patrice Courtois, Rainer Maria Rilke et son Portrait intérieur initialement écrit en français, ou encore la contrebassiste Joëlle Léandre auteure d’un recueil intitulé Caraque. Une rencontre pleine d’intensité et une belle place faite à l’improvisation, à nu, sur le fil du rasoir…

La mort en Seine - un film sur le 104 de Cathy BRUNO-CAPVERT
Bande Originale : Alexandre AUTHELAIN (clarinette, saxophone), François BÉNICHOU (piano, fx), Denis CHAROLLES (batterie) & FANTAZIO (contrebasse, voix)
À travers les portraits croisés de six employés de l'ancien Service municipal des pompes funèbres de Paris, ce film rappelle qu'avant d'être un établissement culturel, le 104 était déjà un espace de culture. Personnage central de ce documentaire - encore jamais projeté à Paris -, le bâtiment se voit doté de la parole à travers l'intervention de quatre musiciens qui, en improvisant directement sur les images du film, ont fait bien plus qu'accompagner la découverte du 104 et restituer l'ambiance d'une usine en activité... Dans une période où le rapport au travail, les liens sociaux et la place de l'individu dans la société sont (re)mis en question, leur partition offre un espoir de construction collective, en incarnant la possibilité d'articuler singulier et universel.

www.yvesrousseau.fr
www.eleo.info/

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement