This page is not available in your language, please, choose yours

Kill the young

Publié le 1 janvier 2008
KILL THE YOUNG

Infos pratiques

Le... 31 janvier 2006


23, rue Boyer
75020 Paris 20

Les trois frères Tom, Dylan et Oliver Gorman qui forment Kill The Young sont les enfants d'immigrés irlandais et ont grandi dans une petite ville des environs champètres de Manchester. Malgré leur jeune âge respectif (de 18 à 23 ans), ils ont déjà pas moins de 300 concerts à leur actif ! Dès la première écoute de leur album éponyme, il est évident que, grâce à la scène, ils ont acquis un savoir-faire efficace pour capter l'auditeur. Volontairement provocateur, le nom du groupe suggère une prise de conscience de la forte pression imposée par la société occidentale moderne sur les plus jeunes pour en faire des consommateurs effrénés et les dépouiller très tôt de leur innocence. Ainsi peut-on dire que la société tue la jeunesse en étouffant sa faculté de rêver à un monde utopique et merveilleux et, par la même occasion, en s'efforçant de réduire à néant toute tentative de rébellion ou de contre-culture. Pour preuve de son étonnante maîtrise collective, KILL THE YOUNG a enregistré les 11 titres de son premier album ainsi que trois bonus tracks en dix jours seulement à Londres, sous la houlette de Dimitri Tikovoi, fondateur du projet Trash Palace et jeune producteur au CV déjà impressionnant (Placebo, Goldfrapp, John Cale, Marc Almond...). Le mixage est l'oeuvre de Flood, l'un des producteurs et remixeurs les plus influents des vingt dernières années avec à son actif plusieurs albums majeurs de New Order, Depeche Mode, U2, PJ Harvey, Nine Inch Nails, Smashing Pumpkins entre autres...Musicalement, KILL THE YOUNG est une mosaique d'influences transatlantiques. Le groupe est à la fois un digne descendant de formations indie rock américaines comme Smashing Pumpkins ou Nirvana et l'héritier de la scène post-punk mancunienne (Smiths, NewOrder...) Malgré ces influences revendiquées, le groupe rêvèle une fraîcheur stimulante et un univers très personnel dans lequel la voix de Tom (qui n'est pas sans rappeler celle de Fergal Sharkey des Undertones) apporte sa griffe immédiatement identifiable. KTY a au moins un point commun essentiel avec cette prestigieuse lignée d'artistes, c'est de composer des refrains envoutants qui vous rentrent dans la tête et n'en sortent plus jamais ! Le premier single Origin Of Illness/Fragile sera disponible en Grande-Bretagne mi-juin, l'album sortira en France fin octobre 2005 et début 2006 outre-manche.
A partir de 20h.
13€

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement