This page is not available in your language, please, choose yours

JAZZ A LA JAVA : OLYMPE TRIO + LEILA MARTIAL BAA BOX

Publié le 6 mai 2014
JAZZ A LA JAVA : OLYMPE TRIO + LEILA MARTIAL BAA BOX

Infos pratiques

Le... 12 mai 2014
de... 20h30 à... 23h30


105 Rue du Faubourg du Temple
75010 Paris 10

M°Belleville

10 euros

Rendez-vous le 12 mai pour une nouvelle édition de Jazz à La Java.

- 1er set : Olympe Trio

Sylvain Cathala (saxophone ténor), Alexandra Grimal (saxophones soprano et ténor) et Stéphane Payen (saxophone alto)

Il y a quelques années, à l'occasion d'un concert impromptu à l'Olympic Café, naissait OLYMPE, un triangle délimité par trois fortes personnalités : Sylvain Cathala (Print), Alexandra Grimal (Naga, ONJ...) et Stéphane Payen (Thôt, The Workshop...). Lors de ce premier concert, les trois musiciens confrontent leurs univers respectifs à travers différentes pièces créées pour l'occasion. Par la suite, au fil des rencontres et des concerts, la musique évolue, pour devenir celle d'un vrai trio sans leader. La partition a disparu pour faire place à l'improvisation la plus libre qui soit, témoignage d'un espace intérieur nourri des diverses expériences de ces trois souffleurs qui sont bien plus que des saxophonistes !

- 2e set : Leïla Martial Baa Box

Leïla Martial (voix), Alice Perret (claviers / violon alto / voix), Pierre Tereygeol (guitare / voix) et Eric Perez (batterie / électronique / voix)

Baa est le cri de la chèvre en anglais, il ne cherche pas l’esthétique, il est.

"J’ai voulu réunir des gens aux personnalités et aux discours forts, pour multiplier les possibilités de couleurs, d’univers, et être surpris sans arrêt, afin de tenir toujours la créativité en éveil."

Entre l’exploration électronique, l’utilisation des voix sous toutes ses formes (voix basse, bruitages, lignes mélodiques...) et les diverses associations de timbres, on découvre la synthèse des multiples facettes de Leïla Martial. Il y a dans la musique de Baa Box un mélange d’héritage musical hybride et une audace jubilatoire. La dérision ne s’oppose pas à la gravité. La profondeur ne s’oppose pas à la légèreté. L’organicité ne s’oppose pas au raffinement. La rugosité ne s’oppose pas à la douceur. Rien ne s’oppose, tout s’accorde.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement