This page is not available in your language, please, choose yours

Henri bonamy, piano

Publié le 1 janvier 2008
Henri Bonamy, piano

Infos pratiques

Le... 8 juin 2006


17 bd de Strasbourg
75010 Paris 10

Dans le paysage musical si encombré, le pianiste français Henri Bonamy est incontestablement, parmi les artistes de sa génération, l’un des plus attachants. Il aurait pu se contenter d’approfondir les possibilités d’un instrument qui lui est familier depuis son plus jeune âge, mais il a voulu élargir sans cesse son univers à Paris, Madrid, Bucarest ou Munich auprès de maîtres illustres (Jacques Rouvier, Brigitte Engerer, Théodore Paraschivesco, Radu Lupu, Stephen Kovacevich, Dimitri Bashkirov, Elisso Virssaladze) tant dans le domaine de l’interprétation soliste que dans celui de la musique de chambre et de l’accompagnement. Unanimement apprécié par ses partenaires (les violonistes Julia Fischer ou Marina Chiche, le violoncelliste Alban Gerhardt), adoubé par le légendaire Wolfgang Sawallich, il vient récemment d’acquérir ses lettres de noblesse à la Musikhoschule de Munich dans le domaine de la direction d’orchestre qu’il pratique auprès du chef Bruno Weil. On est frappé par la hauteur de vue, la classe naturelle qui émane d’une personnalité faite d’intériorité et de noblesse. Le magazine Classica Répertoire, séduit par l’intelligence de son talent, lui a consacré un disque et un article dans son numéro du mois de juin 2006 intitulé : « L’élégance européenne ». En effet, ce jeune interprète de vingt-sept ans est, sans nul doute, à l’orée d’une carrière prometteuse nourrie de la plus haute tradition. Michel Le Naour



Né en 1979 à Hanovre, Henri Bonamy manifeste dès sa petite enfance un don exceptionnel pour la musique et intègre à l’âge de 6 ans la classe de piano du Conservatoire National de Région de Versailles.



De 1996 à 1999, il poursuit sa formation dans les classes de Brigitte Engerer, Christian Ivaldi et Theodor Paraskivesco au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, où il obtient le Prix de piano. Il participe à l’Académie Internationale du Festival de Verbier.



De 2002 à 2005, il poursuit son perfectionnement à la Musikhochschule de Munich auprès de Elisso Wirssaladze et étudie la direction d’orchestre avec Bruno Weil. Henri reçoit régulièrement les conseils de Radu Lupu et Stephen Kovacevich.



En récital comme en musique de chambre, Henri est invité par d’importants festivals internationaux (Festival du Mecklenburg-Vorpommern, Festival Menuhin de Gstaad, Festival de Hong-Kong, Festival de Dinard…) et joue dans des salles prestigieuses (Wienersaal au Mozarteum de Salzbourg, Salle Cortot à Paris, Auditorium National de Madrid, Athénée à Bucarest, Queen Elisabeth Hall à Londres…). Parmi ses principaux partenaires de musique de chambre figurent Julia Fischer, Marina Chiche, Tatiana Samouil, Alban Gerhardt.



Ses prestations sont régulièrement diffusées par les radios européennes : cette saison, il a notamment donné deux récitals pour l’émission « Dans la cour des grands » sur France Musique, participé à l’émission « Un mardi idéal » en duo avec Julia Fischer, et interprété le 1er Concerto de Brahms avec l’Orchestre National de la Radio Roumaine (concert retransmis en direct).


Programme :



MOZART

Sonate en ré majeur K 284:

I. Allegro

II. Rondeau en polonaise

III. Thème et Variations



CHOPIN

Impromptu n° 1 en la b majeur op. 29

Impromptu n° 3 en sol b majeur op. 51



LISZT

Méphisto-Valse



SCHUMANN

Kreisleriana op. 16



12 euros (étudiants, chômeurs, seniors), 9.5 euros pour les enfants de moins de 12 ans.



Etudiants ! Si vous prenez vos places au Crous de Paris,



vous bénéficierez du tarif à 7 euros sur presque tous nos concerts !
15 euros
classique

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement