This page is not available in your language, please, choose yours

Les mauvaises langues

Publié le 1 janvier 2008
les mauvaises langues

Infos pratiques

Du... 19 octobre 2005
Au... 9 juin 2006

C'est en juillet 1998 que l'aventure commence véritablement . Si chacun d'entre eux a déjà roulé sa bosse sur les planches nordistes, entre rock'n'roll pour les uns et concertos pour d'autres, les 6 Lillois sont avant tout des amis passionnés par un projet commun qui les a déjà porté bien au-delà de leurs espérances initiales.



Dès la fin 1998, les concerts s'enchaînent et les Mauvaises Langues commencent à prendre goût à la complicité qui s'installe naturellement avec le public au fil des concerts. Parallèlement, ils enregistrent une démo 10 titres . Elle deviendra quelques mois plus tard, lorsqu'ils rencontreront Guy Marseguerra et l'équipe de Vérone Productions , leur 1er album, " 250.000 heures de vol et des bricoles ". Ils en vendront 6.000 Copies…



Les concerts se suivent à hauteur d'une cinquantaine de date par an, de plus en plus souvent en dehors de la région. Le groupe remporte ainsi en 2001 le trophée Radio France ( Périgueux ), tourne en 2002 avec France Bleu ( 36 dates ), joue au Sentier des Halles ( Paris), aux Francofolies de la Rochelle…Ils rencontrent à cette occasion Jean-Louis Foulquier ( France Inter ) qui dira d'eux " J'ai été percuté par la qualité des textes et leur présence sur scène "



En 2002, ils enregistrent leur 2ème album " Du vent dans les têtes " mixé par Jean-Marc Hauser ( Thiéfaine..). Cette fois-ci le disque est distribué nationalement par l'autre distribution et s'écoulera à 10.000 exemplaires, score plus qu'honorable compte tenu du caractère indépendant de sa production.



Les thèmes abordés dans " Du vent dans les têtes" sont à la fois plus personnels et plus critiques. On y ressent davantage de maturité dans l'écriture musicale et l'amorce d'une orientation plus prononcée vers les influences rock communes à chaque musicien.



En 2003/2004, les Mauvaises Langues repartent sur la route, leur véritable élément

( environ 300 dates en 5 ans ). On retiendra une participation torride au festival "Alors Chante" de Montauban, une escapade en Pologne, une tournée en Allemagne, un retour inoubliable aux Francofolies en 1ère partie de Jacques Higelin, la fête de l'Huma…



En août 2004, ils entrent au studio " Rising Sun " à Bruxelles ( Arno, Venus…) sous la direction de Gilles Martin ( Miossec, Dominique A, Girls in Hawaï …) pour un 3ème album " Peut-être un jour ", sorti le 1er mars 2005. Aux sonorités plus électriques, il marque une réelle progression, répondant au désir de retrouver sur disque l'énergie du Live et de laisser s'exprimer volontairement l'alchimie qui existe entre les 6 musiciens une fois sur scène.


Péniche El alamein

Quai François Mauriac

Paris 13
8 euros

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement