This page is not available in your language, please, choose yours

NLF3 – PINK RENAISSANCE RELEASE PARTY @Point Ephémère

Publié le 1 août 2014
NLF3 – PINK RENAISSANCE RELEASE PARTY

Infos pratiques

Le... 25 septembre 2014
de... 20h à... 23h


Quai de Valmy
75010 Paris 10

M° Jaurès (lignes 5, 2 et 7 bis) • Louis Blanc (ligne 7)
Bus 26 /46 / 48

12 euros

Direction le Point Ephémère, le 25 septembre, pour une Pink Renaissance Release Party!

jeudi 25 septembre 2014 / 20h / alt pop / 12€ en prévente / 15€ sur place

NLF3 (FR / Prohibited / L’Autre Distribution) : Chaque nouvel album de NLF3 réserve la promesse d’un cinéma pour l’oreille qui abolit toute impression de déja-vu et Pink Renaissance n’échappe pas à la règle, tenant ses promesses de « nouveau départ ». Un disque de synthèse, au sens propre comme au figuré, où l’électronique vient se lover dans l’organique.

Epiphanie psychédélique? Bénédiction de Géronimo? Anima jungien? D’une manière ou d’une autre, le trio (Nicolas Laureau, Fabrice Laureau, Mitch Pires) poursuit de nouveaux tropismes et prend de l’amplitude (et de l’altitude) sans rien perdre de sa rigueur formelle. Si le EP Beast Me en 2011 les voyait célébrer une fête des morts au-dessous du volcan, alternant doom-rock chamanique et tambour-major de carnaval, Pink Renaissance s’extirpe des ténèbres pour retourner vers la lumière.

Véritable kaléïdoscope qui fait la part belle à l’électronique et aux basses onctueuses, l’album s’ouvre sur une pluie d’étoiles filantes : mélodie qui s’élève dans les airs, frappe sèche de la batterie de Mitch Pires et vibrionnements modulaires, le ton est donné d’emblée.

Disque d’espoir, d’apaisement et de libération, où pointe néanmoins une touche de mélancolie inhérente aux phases de transition, Pink Renaissance détonne dans le climat assombri de l’époque: sensitif et sensuel, Kalimba Song convie Steve Reich à une fête chez les Yorubas; Chromatic marche à la fois sur les traces de This Heat et de la pop progressive d’un Jim O’Rourke; Stellar Friendship – comme en écho à leur titre Stellar Subkingdom – tricote des arpèges magiques sur des réminiscences 70’s, dans les pas d’un François de Roubaix ou d’un Michel Colombier surfant dans le cosmos; tandis que le stoner psychédélique d’Asvattha, avec ses soubassements hindouisants, se dirige sans sourciller vers le nirvana, atteint pour de bon sur le solaire Rise. Quant à Rosen, qui clôt l’album la fleur au fusil, il revisite le leitmotiv de leur bande-son du Golem, célèbre film expressionniste allemand de 1915, dans lequel un colosse de terre glaise vient sauver le peuple juif. La célébration d’une renaissance, encore et toujours.

Des entrailles de la Terre aux exoplanètes, du mythe du Cinquième Monde à l’imaginaire kabbalistique, cette Renaissance Rose que le trio appelle de ses voeux relève d’une dimension presque alchimique, dans une concordance entre la transformation de soi et la transformation du monde. Et pourquoi rose, d’ailleurs ? Du quattrocento à l’ère numérique, il semblerait que le rose perpétue au travers des siècles son statut de couleur mal-aimée, hybride, ambivalente – « bâtarde du rouge triomphant », telle que la décrivait l’écrivain Jean Ray. Mais c’est aussi la couleur de la joie et du secret, de la douceur et de la compassion. Soit un parfait résumé de tout ce qui forge l’identité de NLF3, à la fois unique et multiple, toujours insaisissable.

Ce qui n’empêche pas Fabrice et Nicolas Laureau de poursuivre leurs explorations solitaires entre deux tournées: le premier avec le projet électronique F/LOR, qui fait glitcher les machines et gronder les basses sur un tempo motorik, le second avec Don Niño, orfèvre d’une folktronica intimiste et à l’initiative du projet audiovisuel. 

We : Mantra, entouré du musicien electro Cubenx et du plasticien Antoine Schmitt. Hérédité oblige, ces excroissances dénotent néanmoins d’une saisissante complémentarité. Et servent d’étapes indispensables pour mieux nourrir la singularité du groupe.

Par Julien Bécourt

Acheter une place : http://bit.ly/1kaWpw9 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement