This page is not available in your language, please, choose yours

THE WAVE PICTURES + DARREN HAYMAN + FRESCHARD feat STANLEY BRINKS + WILFRIED* dj set @Point Ephémère

Publié le 8 janvier 2015
THE WAVE PICTURES + DARREN HAYMAN + FRESCHARD feat STANLEY BRINKS + WILFRIED* dj set

Infos pratiques

Le... 16 janvier 2015
de... 20h à... 23h


Quai de Valmy
75010 Paris 10

M° Jaurès (lignes 5, 2 et 7 bis) • Louis Blanc (ligne 7)
Bus 26 /46 / 48

15 euros

Rendez-vous au Point Ephémère, le 16 janvier 2015, pour découvrir The Wave Pictures, Darren Hayman ou encore Freschard.

À l’occasion du lancement de la quatrième édition de son ambitieux 7777777 singles club, le label anglais WIAIWYA (Where Is At Is Where You Are) organise un concert évènement au Point Ephémère autour de trois artistes emblématiques du label.

Avec un sens du collectif rare, les groupes invités ne se contenteront pas de se succéder sur scène. Intiment liés sur le plan artistique et humain, les uns interviendront dans le set des autres, et vice versa, pour une représentation unique dont voici le line-up :

The Wave Pictures (UK), trio composé de David Tattersall (chant, guitare, composition), Franic Rozycki (basse, guitare) et Jonny Helm (batterie), adore les collaborations et multiplie les tournées, concerts et enregistrements avec des artistes comme Daniel Johnston, Stanley Brinks, Darren Hayman, Jeffrey Lewis ou encore John Darnielle (The Mountain Goats). Minimalisme, rigueur esthétique, voix immuable, The Wave Pictures est un groupe qui subjugue par son homogénéité et sa constance. Trio à la productivité impressionnante, les Anglais de Wymeswold nous offrent depuis 2004 une discographie pop-rock authentique mêlant le garage rock, l’afro-pop ou encore le country rock dans une atmosphère inimitable. De l’antifolk, qui donne envie de faire l’école buissonnière pour partir en vadrouille avec les copains, les vrais. Le 16 février 2015 sortira chez Moshi Moshi Great Big Flamingo Burning Moon, un album co-écrit et enregistré par l’un de leur héros, Billy Childish.

Darren Hayman (UK), né en 1970 dans l’Essex, est un guitariste, auteur, compositeur et interprète. Découvert par John Peel, il est d’abord connu comme le leader du groupe Hefner avec lequel il signe quatre albums culte. Après sa séparation, Darren s’est lancé dans une carrière solo prolifique qui a donné le jour à cinq albums, dont une trilogie consacrée à sa région d’origine, l’Essex. Mais Darren aime aussi les défis. Ainsi, en 2011 il enregistre chez lui January Songs – une série de 31 chansons et de vidéos écrites et enregistrées chaque jour tout au long du mois de janvier. Son nouvel album Chants for Socialists, d’après des textes écrits au XIXe siècle par l’écrivain et révolutionnaire William Morris, sortira chez WIAIWYA le 15 février 2015. Absent des scènes françaises depuis (trop) longtemps, Darren revient accompagné de The Wave Pictures pour commencer l’année 2015 en fanfare, avec ses mélodies pop accrocheuses, son énergie jamais démentie et ses textes parfois mélancoliques, mais toujours drôles et touchants.

Freschard feat Stanley Brinks (FR/DE) : Clémence Freschard est née à Dijon en 1981. Montée à Paris, elle rencontre André Herman Düne et enregistre avec lui quelques chansons. Sur Neon Orange, son premier EP, elle ne fait encore que chanter mais sur ses disques suivants, qu’elle compose en partie, elle joue aussi de la guitare électrique, un instrument ramené d’un voyage à New-York. Depuis 2004, Clémence vit à Berlin, où elle a enregistré quatre albums, dont le dernier, Boom Biddy Boom, édité en vinyle par WIAIWYA. Sur scène, elle distille toujours ses vignettes lo-fi accompagnée par son compagnon de route, Stanley Brinks (aka André Herman Düne).

Wilfried* dj set : Après Songs for mum and dad et D’ailleurs, sous influences Katerine, Smog, Daniel Johnston, le chanteur parisien Wilfried* a sorti en octobre dernier un nouvel album, intitulé Matrice. Principalement élaborées (greffées) autour d’un rythme cardiaque, les chansons (en français) de « Matrice » varient ambiances pop lysergique, krautrock mystique, entre comptine sourde-tendre, berceuse inquiétante-entourante et litanie baptismale-chamane, aux arrangements organiques quoique principalement électroniques. Mixé et masterisé par Antoine Gaillet (Zombie Zombie, Yeti Lane, Black Yaya), il est sorti en octobre 2013 sur Clapping Music et fera l’objet en 2015 de concerts « immersifs », où le groupe de Wilfried* jouera autour du public. Invité par la label comme DJ officiel de la soirée, Wilfried* passera de la musique d’ordinateur pour faire danser après la musique vivante.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement