This page is not available in your language, please, choose yours

MEATBODIES + ARROWS OF LOVE @Point Ephémère

Publié le 24 février 2015
MEATBODIES + ARROWS OF LOVE

Infos pratiques

Le... 4 mars 2015
de... 20h à... 23h


Quai de Valmy
75010 Paris 10

M° Jaurès (lignes 5, 2 et 7 bis) • Louis Blanc (ligne 7)
Bus 26 /46 / 48

13 euros

Retrouvez Meatbodies et Arrows Of Love au Point Ephémère le 4 mars 2015.

Fort et sauvage – on vous a déjà peint le tableau, mais oubliez tout ça car les Meatbodies (US / In The red) viennent tout balayer, dominant vos yeux et vos oreilles et vous faisant « headbanger » comme vous ne l’avez jamais fait avant.

Meatbodies est à l’origine le projet solo de Chad Ubovich, qui a passé ces dernières années à tourner avec différents groupes. En 2011, son ami Mikal Cronin l’embauche à la basse et quelques fois à la guitare lors de sa toute première tournée. Alors que Mikal gratte sa 12 cordes sur ses pop songs, Chad, hurlant à côté de lui, ajoute sa touche « wolf-man style » aux concerts. Chad fait également partie du trio Fuzz, avec Ty Segall et Charles Moothart, dont les prouesses sur scène ne sont plus à prouver. Ses riffs de basse à la Geezer Butler propulsant les morceaux dans la stratosphère.

Si ces 2 projets l’ont tenu occupé ces dernières années, Chad gardait en tête ses propres morceaux. A chaque fois qu’il rentrait chez lui, il se remettait secrètement au travail, confectionnant une série de morceaux explosifs aux mélodies enflammées, avec cascades de ponts et torrents de riffs. Finalement, Chad laissera Ty Segall sortir une cassette de ces enregistrements sur son propre label God ? Records. La cassette recevant un bel accueil, Chad recrute des amis pour jouer avec lui à Los Angeles et San Francisco. Les gens découvrent alors qu’il est bien plus qu’un simple sideman au sein de différents groupes. Repérés par In The Red, the Meatbodies seront alors ajoutés au catalogue du label peu après.

Se séquestrant lui-même dans le studio/sanctuaire psychédélique du magicien Eric « King Riff » Bauer à San Francisco, Chad envoie ensuite ses morceaux à Chris Woodhouse, qui donne la touche finale à ce chaos parfaitement contrôlé. Cet album éponyme est une véritable expérience sonore évocatrice de son créateur : sans retenue, belle et étrange. Finalement, tout ce que nous attentions de Chad Ubovitch.

Si vous appelez votre premier album, Everything’s Fucked n’est-ce pas une déclaration, avant même d’en connaître le contenu. Le travail viscéral des cinq membres londoniens d’Arrows Of Love (UK), Everything’s Fucked, est sortie via l’intermédiaire d’1-2-3-4 Records en mai. L’album rappel une époque où le rock alternatif était le dernier refuge des mecs bizarres et des cinglés. Avec de telles intentions pures, Arrows Of Love ramène avec force l’indie rock bien avant les dilettantes et les frimeurs et le pose à terre, dans le caniveau. Imaginez un diagramme de Venn avec l’art-punk de Pussy Galore, les teasers de Country, Sonic Youth mixé avec le psychédélisme tordue de Silver Apples, le vrai grunge du Bleach-era de Nirvana et le blues violent de Jesus Lizard. Maintenant, prenez ce diagramme de Venn, brûlez le et jetez-vous dans la fosse.

http://bit.ly/1v5cELA

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement