This page is not available in your language, please, choose yours

Padam

Publié le 26 mai 2008
Concert, Paris, Padam, Maroquinerie

Infos pratiques

Le... 29 mai 2008


23, Rue Boyer
75020 Paris 20

Avec humour
ou ironie parfois, avec une poésie tirée volontairement par les cheveux à
d'autres moments, Padam livre une peinture acide de notre monde, de l'homme, de
ses sentiments pas toujours francs, de ses défauts exacerbés.

Un homme qui ne
trouve souvent que la vodka comme seul remède pour noyer ses soucis. Un homme
confronté plus souvent qu'à son tour aux vicissitudes de l'amour qui fait
souvent mal mais qui est aussi capable, paradoxalement, de guérir de tous les
maux. Les portraits s'enchaînent et celui du paumé, bercé par une musique aux
forts accents orientaux, est très poignant : « J'suis à côté de la plaque, j'y
comprends rien. J'passe à côté de la vie. Y'a toujours un refrain qui m'colle au train ».
Le séducteur du club de jazz, faux-champion de la drague, est aussi ridicule
qu'attachant. Et ceux qui prennent place dans cette galerie de portraits acides
portent souvent un prénom. Il y a Robert, le tenancier de bar, aigri et un
tantinet raciste. Il y a encore la fille à Fernand que Nader Mekdachi décrit
avec une poésie lourde et maladroite à souhait. Pour sa part, le flemmard ne
porte pas de nom, comme pour laisser tout loisir à chaque spectateur de
s'identifier éventuellement à lui. « Je suis cool, je roucoule, vautré comme
une moule, personne qui me saoule » déclame ce personnage qui jouit de son
inactivité. Et les cinq larrons savent bien jouer la comédie pour décrire la
vie et l'univers de leurs nombreux antihéros.
Au chant, à l'accordéon, à la basse, au clavier ou à la
batterie, chacun vit à fond sa musique, se déhanche, se contorsionne jusqu'à la démesure. Et la
performance musicale est de taille. Qu'elle soit porteuse d'accents
acoustiques, orientaux, latinos, jazz ou java, qu'elle repose sur un improbable
mélange de rock et de musette, la musique populaire de Padam sait toujours
atteindre crescendo des sommets avec des rythmes chauds et parfois complètement
fous. Et si Padam, c'était simplement le bruit de coeurs qui battent, fort, qui
aiment la vie et les hommes au point d'en croquer tous les côtés
négatifs! »
Horaire : 19h30.

Sortiraparis vous offre votre invitation pour PADAM. Pour cela rien de plus simple, faites-nous parvenir un
petit mail avec nom et prénom à info@sortiraparis.com avec comme objet
" PADAM ! " et les plus réactifs recevront une confirmation de
notre part !


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement