This page is not available in your language, please, choose yours

Retour sur les femmes s'en mêlent 2010

Publié le 5 avril 2010 Par Caroline J.

Une nouvelle page du festival Les Femmes s'en mêlent vient de se tourner. La 13e édition de cet événement musical, devenu incontournable en l'espace de quelques années, s'est achevée le 2 avril dernier dans une ambiance endiablée. Sortiraparis a eu la chance d'assister à certains concerts et revient sur les artistes qui ont su tirer leur épingle du jeu!

Avouons-le, l'édition 2010 des Femmes s'en mêlent partait avec plusieurs handicaps. Avec les annulations de Däg for Däg, DJ Gina puis des mythiques Chicks on Speed, le festival était victime d'un mauvais sort. Ces imprévus auraient pu leur porter préjudice mais les Femmes s'en mêlent ont su se relever et surprendre son public grâce à des artistes très prometteurs!

Ainsi, la Britannique Lonelady a su nous envoûter avec son rock à la fois habité et enivrant, nourri au post punk et à la new wave. Celle que l'on définit déjà comme "l'anti La Roux" risque de créer le buzz très bientôt, si ce n'est déjà fait... Alors ne soyez pas surpris si vous croisez sa route cet été sur les festivals!

L'Américaine Jessie Evans a également fait des étincelles sur la scène de la Maroquinerie grâce à son show à la fois drôle et glamour. Armée de son saxophone, elle nous a livré une performance originale, fraîche et sensuelle.

Autre artiste, sortie tout droit de l'Amérique du Nord, Sydney Wayser. Cette chanteuse et musicienne avait déjà fait son apparition lors de la soirée En attendant les Femmes S'en Mêlent. Pour ce nouveau live, elle était cette fois-ci accompagnée d'un guitariste, rendant ainsi son show plus fort et structuré. Sydney Wayser est également une artiste à surveiller de très près, surfant sur la vague de Cat Power et de Regina Spektor.

Enfin mes deux coups de cœur vont pour deux artistes diamétralement opposées. La première se nomme Soap&Skin aka Anja Plaschg. Cette Autrichienne d'à peine 20 ans, est un show scénique à elle toute seule. Elle fait partie de ces rares artistes qui, aujourd'hui, vivent pleinement leurs chansons, jusqu'à nous en faire dresser les poils sur les bras. Accompagnée exceptionnellement de la troupe d'Ensemble, un orchestre canadien composé de six musiciens, Soap&Skin a su réinterpréter pour l'occasion ses titres, avec intelligence et originalité. Résultat, une Anja au top de sa forme, aussi bien derrière son piano que son micro. Une grande musicienne et une grande artiste à ne manquer sous aucun prétexte sur scène!

Pour finir, avec leur accent à couper au couteau, les Québécois de Duchess Says ont réussi à procurer une énergie incroyable à tout le public de l'Alhambra, lors de la soirée de clôture du 2 avril. Ces extra terrestres venus du Grand Nord, ont réussi à remplacer les Chicks on Speed avec brio! La chanteuse est tout simplement incontrôlable. Du saut dans la fosse à la distribution de vodka aux spectateurs en passant par l'interprétation de plusieurs titres au milieu du public...Annie-Claude Deschêne a su donner le sourire au public des Femmes s'en mêlent!

L'édition 2010 des Femmes s'en mêlent nous a donc encore une fois surprise, émue, enthousiasmée et enchantées grâce, non seulement, à son éclectisme mais surtout à sa richesse musicale et à l'incroyable talent d'artistes féminines venues des quatre coins du monde. Alors, merci à elles et surtout, merci au Festival Les femmes s'en mêlent!

Photos et vidéos sur le site officiel!


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement