This page is not available in your language, please, choose yours

Les concerts autour de "brassens ou la liberté"

Publié le 17 février 2011 Par Caroline J.
Brassens ou la liberté

Infos pratiques


221 Avenue Jean Jaurès
75019 Paris 19

M°Porte de la Villette

Beaucoup attendent cet événement avec impatience. Et pour cause, l’installation "Brassens ou la liberté", à découvrir à partir du 15 mars prochain à la Cité de la musique vous réserve de belles surprises visuelles et sonores. En plus d’une incroyable exposition sur le personnage fascinant qu’était le poète et auteur-compositeur français, cette manifestation sera également l’occasion d’assister à une série de concerts exceptionnels pour redécouvrir autrement le talent d’un grand artiste.

De Joann Sfar à Emily Loizeau en passant par les Wampas, de nombreux artistes défileront à la Cité de la Musique, du 16 au 19 mars prochain pour rendre hommage à Georges Brassens.

Programmation :


Brassens aujourd'hui :

Joann Sfar, Olivier Daviaud
Le mercredi 16 mars 2011 / 20h00
Joann Sfar conception, direction artistique
Olivier Daviaud conception, direction artistique
Bertrand Belin chant
Thomas Fersen chant
JP Nataf chant
Thibault Frisoni guitare
Martin Gamet contrebasse

Amsterdam Klezmer Band
Jasper de Beer contrebasse, banjo
Job Chajes saxophone alto, rapes
Alec Kopyt voix, percussions
Gijs Levelt trompette
Joop van der Linden trombone, percussions
Janfie van Strien clarinette
Theo van Tol accordéon

Carte blanche au dessinateur et scénariste Joann Sfar, commissaire de l’exposition Brassens ou la liberté au Musée de la musique. Histoire de réinventer Brassens aujourd’hui, de prêter l’oreille à la façon dont sa voix et ses rimes peuvent encore résonner dans des univers musicaux différents, du jazz manouche à la chanson, du classique au rock.
L’auteur de la série Le Chat du rabbin avoue sans détours sa prédilection pour le chanteur moustachu à la pipe, anarchiste et militant contre la peine de mort.
Des chansons inédites de Brassens mises en musique par Olivier Daviaud, des reprises de chansons connues du moustachu par un chanteur russe à la sauce klezmer, cette soirée promet d'être mémorable...

Emily Loizeau invite le conteur André Ze Jam Afane
Le jeudi 17 mars 2011 / 20h00

Emily Loizeau piano, chant
André Ze Jam Afane conteur
Olivier Koundouno violoncelle
Cyril Avèque batterie
François Puyalto basse
Csaba Palotaï guitare

"Une carte blanche Brassens à la Cité de la musique était un bien joli cadeau pour 2011. Le genre de cadeau d’exception qu’on ne sait trop comment utiliser tant il est impressionnant.
Le plus important pour moi était de trouver une approche vers cet ami Georges, un regard personnel, une manière qui me ressemble de le retrouver. J’ai grandi en l’écoutant, Brassens c’était un deuxième papa et pourtant mon langage, ma musicalité sont assez loin de lui je crois.
Chanter Brassens en faisant un genre d’imitation serait pénible pour tout le monde, essayer d’être plus malin que lui serait vain. J’ai opté pour une sincérité quant à ce que nous sommes mes musiciens et moi.
J’ai invité ainsi à me rejoindre le sublime conteur et slameur camerounais Ze Jam Afane découvert un jour sur France Inter aux côtés de Vincent Courtois et de Louis Sclavis". Emily Loizeau


Les Etrangers familiers - Un salut à Georges Brassens
Le vendredi 18 mars 2011 / 20h00

La Campagnie des Musiques à Ouïr
Loïc Lantoine chant
Eric Lareine chant
Denis Charolles chant, percutterie, arrosoir, graviers, clairon, guitare ...
Julien Eil flûte traversière, clarinette basse, saxophone, synthétiseur
Joseph Doherty chant, saxophone, violon, flûtes, guitares, banjo
Alexandre Authelain saxophone, clarinette, synthétiseur
François Pierron contrebasse

Avec nombre d’invités pour l’occasion, la décapante Campagnie des Musiques à Ouïr présente Les Étrangers familiers - Un salut à Georges Brassens.
Brassens ? Ils étaient d’abord perplexes : « un nom qui charrie son flot d’icônes muséifiées : une pipe, une moustache… » Mais pour eux, Brassens, au bout du compte, c’est tout sauf un musée : ils ont pris le parti de faire « remonter à la vie la colère, les tripes, le désir, la tendresse du rebelle statufié ». Grâce à des arrangements dont ils ont le secret, qui feront « voler la poussière du temps », révélant « l’impertinence des textes ».
Ce qu’ils veulent démontrer, c’est que « la chanson de Brassens est universelle : une ritournelle où chacun et chacune se retrouve chaviré, ému, enfant, aïeul, amant, passant, aimé, fleur, arbre, oiseau… »

Les Wampas "J'aime pas Brassens" / La Pompe Moderne "The Ultimate"
Le samedi 19 mars 2011 / 20h00

Première partie
La Pompe Moderne
Georges guitare, chant, arrangements
Le Pyromane synthétiseurs, clarinette
Karl-Heinz Louverture trompette, choeurs
Ariel Dombasle hautbois
Maréchal Déodorant violoncelle
Léonard De Veni Vedi Vinci basse, choeurs
Véro De Champigny batterie, choeurs

Leur secret est bien gardé : cherchez sur Internet, vous ne trouverez que des pseudonymes. À commencer par le chanteur, Georges, un désopilant revenant. Ils se sont d’abord appelés The Brassens, avant de changer de nom pour éviter les ennuis juridiques. Leur spécialité : détourner les tubes (IAM, Diam’s, Daft Punk…), les pasticher façon vieux-Georges. Avec un accompagnement style pompe, d’autant plus hilarant que tout est pompé avec virtuosité.

Seconde partie
Les Wampas et invités

Les Wampas se définissent comme faisant du « punk-rock romantique » et leurs concerts sont de joyeuses fêtes, que teinte parfois quelque mélancolie. Didier, le provocant chanteur à la voix suraiguë, n’aimait pas Brassens quand ses parents l’écoutaient. Avec ce concert intitulé J’aime pas Brassens, il raconte, à sa manière, comment il a redécouvert l’auteur de La Mauvaise Réputation.

Concerts autour de "Brassens ou la liberté", du 16 au 19 mars 2011, à la Cité de la Musique

Crédit photo : Brassens et ses amis sur la plage de Sète © photographie Victor Laville


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement