This page is not available in your language, please, choose yours

Report : adam kesher et holy ghost! à la flèche d'or

Publié le 16 mai 2011 Par Caroline J.
Holy Ghost ! à la Flèche d'Or

Infos pratiques


102 Rue de Bagnolet
75020 Paris 20

M°Gambetta

Samedi 14 mai 2011, la Flèche d’Or recevait les français de Adam Kesher et les New Yorkais de Holy Ghost ! Une soirée placée sous le signe de l’électro rock que Sortiraparis ne pouvait pas manquer et vous raconte en détails.

L’électro rock n’a jamais été aussi plébiscité par le public que ces derniers temps. Dansant, euphorisant, ce style musical ne cesse de voir émerger de nouveaux groupes tous les jours. De Paris à New York en passant par Montréal ou encore Londres, l’électro rock séduit de plus en plus par sa diversité et sa richesse.

Preuve à l’appui. Samedi 14 mai 2011, la Flèche d’Or vibrait au son des français de Adam Kesher, dans le circuit depuis déjà 2007, et des New Yorkais de Holy Ghost !, également en scène depuis la même période.

Si Adam Kesher a déjà le public français avec lui, ce c'est pas pour autant que le groupe se repose sur ses lauriers. La preuve, les petits frenchies nous ont proposé un set électrisant ! Avec ses 4 compères, le leader, Julien Perez, a su alterner riffs de guitares et mix de claviers, donnant lieu à un son totalement hybride dont eux seuls ont le secret.

Peu après 22h, les New Yorkais de Holy Ghost ! ont pris la relève avec un set de près d’une heure, tout à fait unique et euphorisant.

Entre les beats de batterie, les riffs du guitariste Nick Millhiser, la voix du leader Alex Frankel et les mix des deux derniers membres, la Flèche d’Or semblait vivre dans une autre dimension.

Le public et les fans, venus de loin, si je remarque les deux admirateurs nippons à ma droite, se sont déplacés en masse pour découvrir en live Holy Ghost ! Tous gesticulent devant la scène et reprennent en cœur les titres des New Yorkais. Un public que les américains veulent éblouir. Alex Frankel ne cesse de bouger et de se rapprocher du public, frappant sur ses toms, pour donner une dimension encore plus impressionnante à ses morceaux.

Mais la chaleur de la salle commence à être pesante et les vêtements des musiciens sont désormais trempés. L’euphorie est à son comble et le leader n’hésite plus à descendre dans la fausse, bras dessus, bras dessous, avec ses fans pour achever son set dans une ambiance unique et exceptionnelle et qui semble avoir séduit et conquis le public de la Flèche d’or.

Pour découvrir les photos de la soirée, cliquez ici!

Crédit photos : Caroline Jolivet


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement