This page is not available in your language, please, choose yours

La musique classique dans les églises parisiennes

Publié le 27 octobre 2011 Par Pauline L.

Tout au long de l'année, les églises parisiennes proposent des concerts de musique classique le soir ou en fin d'après-midi. Pour fin 2011, elles proposent une programmation riche et variée. Bach, Beethoven, Liszt, Mozart et Chopin seront mis à l'honneur.

L'occasion parfaite pour découvrir ou redécouvrir des œuvres classiques dans un cadre exceptionnel. L'acoustique des églises rend le meilleur des hommages aux œuvres de Chopin, Liszt, Bach ou Mozart. Nous vous proposons de découvrir certains des concerts qui auront lieu à l'église de la Madeleine, à l'église Saint-Ephrem ou encore à l'église Saint Julien le Pauvre.

L'église de la Madeleine propose du 3 au 31 octobre de redécouvrir les éternelles Quatre Saisons de Vivaldi. Tout le monde a déjà entendu et fredonné ses airs, mais connaissez-vous vraiment l'œuvre magistrale de Vivaldi ? À l'église de la Madeleine, les quatre saisons seront jouées par l'orchestre les Violons de France. En addition, ils joueront aussi des adagios de quelques grands compositeurs : Albinoni, Schubert, Gounot, Pachelbel, Massenet et Saint-Saëns. Deux représentations seront données à l'église. Quittons à présent l'Italie du XVIII et intéressons nous à l'un des génies allemands les plus célèbres de tous les temps : Wolfgang Amadeus Mozart. Disparu à seulement 35 ans, il a laissé derrière lui un héritage musical incommensurable. Deux églises rendront cet hiver hommage à son génie. À l'église de la Madeleine, le chœur amadeus et l'orchestre Jean-Louis Petit exécuteront son célèbre Requiem. La légende veut que Mozart aurait écrit son requiem parce qu'il sentait sa fin proche. C'est en effet la dernière œuvre qu'il ait composée avant de disparaître le 5 décembre 1791. Qu'importent les circonstances de création de la pièce, le Requiem de Mozart est une institution. Une œuvre qu'il est presque nécessaire de voir dans un lieu comme une église, pour profiter au maximum de la solennité qu'elle dégage.

Mozart et son Requiem seront également à l'honneur dans le cadre d'un concert autour de Mozart, Fauré et Schubert. Seront joués lors de cette représentation en plus du Requiem de Mozart le cantique de Jean Racine de Fauré et la Messe en Sol D 167 de Schubert. Le cantique de Jean Racine est une pièce bouleversante, écrite par Gabriel Fauré alors qu'il n'a que 19 ans. La pièce, très solennelle, aura toute sa place dans une église auprès du Requiem de Mozart. Schubert est l'un des compositeurs les plus doués du 19ème siècle, et certaines de ses pièces comme «La jeune fille et la mort » sont des musiques immortelles. L'orchestre de Chambre français exécutera la Messe en Sol D 167.

Toujours à l'église de la Madeleine, on jouera aussi du Beethoven, et l'une de ses pièces les plus célèbres, la 9ème symphonie. Elle sera interprétée et dirigée par Paul Kuentz avec son orchestre, son chœur et ses solistes. La neuvième symphonie est souvent vue comme la dernière grande symphonie, une œuvre majestueuse que Beethoven composa vers la fin de sa vie. L'église Saint Julien le Pauvre propose elle aussi un concert reprenant des œuvres de Beethoven, cette fois à l'occasion d'un grand festival Beethoven et Chopin. Le festival, qui a commencé en juillet, se déroulera jusqu'en janvier 2012. Jean-Christophe Millot, 1er prix de piano du conservatoire national supérieur de musique de Paris revisitera certaines grandes œuvres des deux compositeurs. Chopin avait déjà été mis à l'honneur à Paris cette année et la précédente, au Jardin du Luxembourg, lors d'une série de concerts présentés à l'occasion du bicentenaire de la naissance. Chopin est connu pour ses pièces au piano comme les nocturnes, et c'est l'un des plus illustres compositeurs romantiques. Il est souvent considéré comme l'un des plus grands pianistes compositeurs avec Franz Liszt.

L'église Saint Julien le Pauvre organise d'ailleurs un autre concert, qui met en parallèle les deux compositeurs. Les œuvres de Liszt et Chopin seront mises à l'honneur jusqu'au 2 janvier 2012. Le célèbre pianiste Herbert du Plessis jouera certaines des plus belles œuvres des deux grands pianistes roman : les Rhapsodies Hongroises, Rêve d'Amour, la Campanella, les Nocturnes, les Valses...

Le dernier compositeur à l'honneur est Jean-Sébastien Bach, célèbre compositeur allemand du 18ème siècle. L'église Saint-Ephrem propose deux événements autour de Bach : l'exécution par Antoine Pierlot des célèbres suites pour Violoncelle, et par Remi Masunaga des géniales Variations Goldberg.

De quoi varier des éternels concerts de pop-rock cet hiver !

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement