This page is not available in your language, please, choose yours

Report Live : Shannon Wright à la Loge

Publié le 18 mars 2012 Par Caroline J.

Hier soir, l’artiste américaine, Shannon Wright, était sur la (toute) petite scène de la Loge, dans le 11e, pour nous livrer un somptueux set d’un peu plus d’une heure au piano et en solo. Dressage de poils garanti.

Elle nous l’avait annoncé sur Facebook il y a quelques semaines : « Paris in March ». Et Shannon Wright n’a pas fait les choses à moitié puisqu’elle a choisi de poser ses valises dans la capitale pour trois concerts ultra intimistes. Alors que le 15 mars, la chanteuse et musicienne donnait un show clandestin, elle envahissait, le lendemain, la scène de la Mécanique Ondulatoire pour un set en solo et uniquement à la guitare.

Sortiraparis n’y était (malheureusement) pas - car un peu de repos ne fait pas de mal non plus - mais nous ne voulions pas manquer son concert, prévu le samedi 17 mars, à la Loge.
Pour ce nouveau et dernier concert de sa petite tournée parisienne, Shannon Wright avait délaissé sa gratte pour se poser tranquillement derrière un piano et faire face, une nouvelle fois seule, à ses admirateurs venus en grand nombre la voir. La preuve, le concert affichait complet !

Si cette salle était une grande première pour Sortiraparis, elle l’était également pour Shannon Wright. Après une ouverture de la salle à 20h15, l’artiste fait son apparition vers 20h30. Sans dire un mot, comme à son habitude, Shannon commence son set en douceur avant de se lâcher progressivement et de hausser la voix. La lionne est enfin présente après quelques minutes et les spectateurs semblent conquis.

Yeux fermés, visage caché par ses cheveux tombants, Shannon enchaîne les titres sans dire un mot. Et l'artiste ne se prive pas de jouer les morceaux des opus les plus récents comme "Defy this love", "Louise", "Idle Hands" ou encore "You Baffle Me", extraits de "Let In the Light", ou bien "Father", "Asleep" et "Sympathy On Challen Avenue" de "Honeybee Girls" sans oublier "Chair to Room" et "Satellites" de "Secret Blood".

La puissance vocale est là, toujours intacte mais Shannon semble perturbée par le piano, visiblement pas très accordé… allant même jusqu’à frapper violemment les touches avant de sortir un « the piano pissed me off »… faisant ainsi rire l’ensemble des spectateurs. Il faut dire que le piano de la salle n’avait pas l’air en très bon état… Mais Shannon ne se laisse pas abattre pour autant et poursuit alors sur sa lancée, revisitant, à la perfection, certains de ses morceaux.

Toujours aussi timide et mal à l’aise face au public, Shannon n’hésitera pourtant pas à revenir pour le rappel d’un titre. Un titre supplémentaire qui fit frissonner le public et nous montra une nouvelle fois à quel point Shannon Wright est une artiste complète et talentueuse, toujours aussi douée pour nous faire vivre des moments scéniques uniques et exceptionnels.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement