This page is not available in your language, please, choose yours

Les Siestes électroniques 2016 au Musée du Quai Branly

Publié le 18 avril 2016 Par Caroline J.
Les Siestes électroniques 2016 au Musée du Quai Branly

Infos pratiques

Du... 26 juin 2016
Au... 17 juillet 2016


37 Quai Branly
75007 Paris 7

Gratuit

C’est le grand retour des Siestes électroniques au Musée du Quai Branly, à Paris! Rendez-vous ce dimanche 26 juin puis les dimanches 3, 10 et 17 juillet 2016 pour des dj sets et concerts à écouter « à l’horizontale »!

Véritable succès estival, les Siestes électroniques reviennent à Paris et plus exactement dans le Théâtre de verdure du Musée du Quai Branly pour une nouvelle et 6ème édition exceptionnelle.

Rendez-vous ce dimanche 26 juin puis les dimanches 3, 10 et 17 juillet 2016, pour deux heures de musique (dj sets et concerts) aux styles variés.

Si Les Siestes Electroniques démarrent cette année fin juin, c'est pour s'associer au week-end de célébration des 10 ans du musée du quai Branly. 

L’occasion de se relaxer dans un cadre idyllique tout en écoutant de la bonne musique!
 

PROGRAMME 2016

  • DIMANCHE 26 juin

    • 16h - VACARME / pop improvisée et sophistiquée
      Outre le fait d’être un nom des plus beaux qui soit, Vacarme exprime aussi ce qui fait la force de ce trio : la collision des genres, non pas dans un grand fracas, mais avec une grande liberté. La musique de Vacarme, pop improvisée aux accents savants, soulage l’esprit ; elle offre une forme à des chimères que l’on croyait inexorablement homériques.
       
    • 17h - Kartell / house raffinée typiquement parisienne
      On a beaucoup gaussé autour de cette acceptation si typiquement française de la house, de cette déclinaison plus délicate, plus bourgeoise diront certains. Kartell en est la plus contemporaine des incarnations et la preuve qu’au-delà de l’idiome « modern chicagoan » le raffinement reste une spécialité parisienne.
       
  • DIMANCHE 3 juillet

    • 16h - La Souterraine / terroir francophone
      Collectif d’amoureux de la langue de Molière chantée, La Souterraine explore avec brio, malice et succès, les multiples recoins, possibilités, expérimentations que la chanson française contemporaine peut offrir. Ce genre que l’on retrouve chez les disquaires anglo-saxons mais qu’on peine parfois à revendiquer ici. Ce patrimoine vivant dont on aimerait qu’il fonde notre identité, plus que ne le font nos fromages.
       
    • 17h - GAIKA / tropicalisme punk
      Londres est la ville la plus tropicale d’Europe. Oubliez le crachin et les 12 degrés permanents, la Kingston de l’hémisphère Nord produit plus de tubes afro-futuristes que toutes les capitales du Sud réunies. Gaika est de ces chanteurs-producteurs à pousser l’oxymore grime dans ses retranchements les plus stimulants : de la UK bass ardente et urgente, comme si les punks anglais avaient accouché d’une version dancehall synthétique.

       
  • DIMANCHE 10 juillet

    • 16h - Isaac Delusion + L'Impératrice / pop céleste
      Pop décomplexée, ensoleillée, qui n’est plus à la mode et pourtant jamais datée. L’Impératrice et Isaac Delusion partagent une aisance, presque une forme de naïveté et de lâcher prise, qui fleurent bon avec l’été, cette période désinvolte, fugace et mère de toutes les aventures. Il fait beau dans nos têtes, n’est-ce pas là le principal ?
       
    • 17h - Mr. Mitch / rnb retrofuturiste
      Le patchwork, le collage, le recyclage, sont probablement les éléments d’identité de notre XXIème encore naissant : Mr Mitch les fait sien. Rien de vraiment nouveau. C’est pourtant ce qu’il nous aura été donné d’écouter de plus neuf cette année. Comme si les astres morts du passé s’alignaient pour envoyer un ultime flash lumineux au futur.
       
  • DIMANCHE 17 juillet

    • 16h - L'ocelle Mare / folk tellurique
      La musique de L’Ocelle Mare est tellurique, physique et impérieuse. Une sorte de force et de nécessité transparaissent et nous éloignent des coquetteries d’une industrie musicale au service de notre société de loisirs ronronnante. De la folk pure, une expression brute, d’une beauté incandescente.
       
    • 17h - Voiski / techno adroite
      L’histoire retiendra peut-être que la France n’aura que peu contribué à la définition de la techno. Toute la France ? Non. Résiste encore un petit groupe d’irréductibles gaulois, dont fait partie Voiski, qui participent à la définition d’une esthétique post-industrielle que l’intelligentsia électronique mondiale ferait bien de surveiller. Entre recherche plastique et efficacité sonique, Voiski trace un chemin ténu, précis et maîtrisé.


Infos pratiques

Les Siestes électroniques 2016
Le dimanche 26 juin puis les dimanches 3, 10 et 17 juillet 2016
Horaire : De 16h à 18h 
Théâtre de verdure du Musée du Quai Branly

Accès : entrée obligatoire avant 16h par le 51, quai Branly (à côté du mur végétal). Après 16h, le musée se réserve le droit de refuser l’entrée pour des raisons de confort d’accueil et de sûreté. Toute sortie est définitive.
En cas de pluie, la manifestation se déroule à l’intérieur du musée (maintien de l’entrée par le 51, quai Branly).

Gratuit MAIS réservation obligatoire en amont sur le site du musée (adresse communiquée prochainement), le lundi précédant chaque session.

Crédit photo : © Raphaël Pincas | RP VISUALS

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement