This page is not available in your language, please, choose yours

Report : Amanda Palmer & The Grand Theft Orchestra à la Maroquinerie

Publié le 3 novembre 2012 Par Caroline J.
Report : Amanda Palmer & The Grand Theft Orchestra à la Maroquinerie

Hier soir, un show plutôt hors du commun s’est déroulé sur la scène de la Maroquinerie… Et pour cause, Amanda « Fucking Palmer » avait perdu sa voix ! Mais en tant qu’artiste responsable et courageuse, l’artiste américaine a tenu à assurer sa prestation et ... quelle prestation ! La chanteuse et musicienne n’a pas hésité à user de subterfuges originaux et drôles, sans oublier de tirer très fort sur ses cordes vocales, pour rendre ses fans tout simplement … heureux, à la fin de son set d'environ une heure trente.

Il n’est pas toujours facile d’avoir une vie d’artistes… Dormir de temps à autre dans un tour bus, être sur la route plusieurs mois par an et craindre plus que tout de tomber malade. Car quelle est la pire chose qui puisse arriver à un chanteur en pleine tournée ? Tomber malade mais aussi et surtout perdre sa voix !

Et c’est malheureusement ce qui s’est passé, hier soir, vendredi 2 novembre 2012, pour Amanda Palmer. L’artiste venait ainsi présenter, en live, son nouvel opus solo, « Theatre is Evil », en compagnie du génialissime et déjanté The Grand Theft Orchestra, aka GTO. Seulement, pas de bol pour nous et pour elle puisque sa perte de voix est survenue sur cette date parisienne.

Mais Amanda Palmer ne s’est pas démontée pour autant et a bel e bien choisi d’assurer ce concert comme il se doit, avec, toutefois, quelques petits aménagements...

La soirée débute ainsi avec deux premières parties. Des premières parties composées des membres du Grand Thef Orchestra. Si la première, menée par Jherek Bischoff, était toute en douceur et en émotion (quartet à cordes oblige), avec une apparition de Soko d’ailleurs, la seconde, dirigée par Chad Raines était beaucoup plus dansante et dynamique.

Puis arrive, un peu avant 21h30 - avec un peu de retard donc - Amanda Palmer et le GTO au grand complet qui débutent leur show sur le morceau musical « A Grand Theft Intermission » avant d’enchaîner avec le titre « Smile (Pictures or It Didn't Happen) ». Mais, sans voix, Amanda Palmer a décidé d’écrire les paroles sur des pancartes de couleur, afin que le public, aidé par Chad, chantonne ce titre. Et le concept semble plaire puisque le morceau est chanté, du début à la fin, par l’assemblée, visiblement ravie de voir Amanda Palmer sur scène, avec sa voix ou non.

Même chose pour « The Killing Type », où, cette fois-ci, les paroles sont écrites en français et en anglais.

Pour la suite, Amanda Palmer a décidé de forcer sur ses cordes vocales et de se faire violence, quitte à les abîmer davantage. Le public a ainsi droit à une exceptionnelle version de « Missed Me » des Dresden Dolls, avec un changement de musiciens tout au long du titre (Amanda Palmer passant du synthé, à la basse puis à la batterie avant de revenir à son synthé chéri). Moment solo et beau pour Amanda sur « The Bed Song » tandis que le quartet à cordes refait son apparition pour le tube « Want It Back » et que deux trompettistes débarquent sur scène pour « Leeds United » et ainsi offrir une incroyable version à la fois efficace et dynamique.

Sur « Bottomfeeder », Amanda « Fucking » Palmer n’hésite pas à slamer pendant un long moment dans la fosse, tout en continuant à chanter. Une proximité avec le public que l’artiste entretiendra tout au long de son set puisqu’elle n’hésitera pas descendre une autre fois dans le public ou encore à traverser la fosse pour rejoindre la console light et reprendre, en acoustique et avec un mégaphone, « Want it Back ». L'artiste américaine fera même monter sur scène, à ses côté, deux fans. Deux fans, courageux et heureux, puisqu’ils ont pu interpréter, devant l’assemblée de la Maroquinerie, et accompagné par Amanda Palmer, respectivement au synthé puis au ukulélé, « Sing » et « In My Mind ».

Bref, ce concert d’Amanda Palmer à la Maroquinerie, ce vendredi 2 novembre 2012, était tout simplement unique et spécial, en partie à cause du manque de voix de l'artiste. Mais là où Amanda Palmer nous montre son talent d’artiste, c’est dans sa capacité à s’adapter à n’importe quelle situation, le tout avec beaucoup d’humour, de dérision, de créativité et de courage!

Et puis, bonne nouvelle pour tous les fans, puisque Amanda Palmer reviendra à Paris avec son GTO, le lundi 4 mars 2013 à la Cigale. Espérons qu’elle ne soit pas à nouveau prise d’une perte de voix !

Set List

A Grand Theft Intermission
Smile (Pictures or It Didn't Happen)
The Killing Type
Missed Me (Reprise de The Dresden Dolls)
Want It Back
Astronaut
Grown Man Cry
Magicfuturebox (Chanson de The Few Moments)
Sing (Reprise de The Dresden Dolls)
In My Mind 
The Bed Song
Bottomfeeder
Leeds United 

Rappel 1
Want It Back (chanté en acoustique dans la fosse)

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement