This page is not available in your language, please, choose yours

Report : Rock en Seine 2014 au Domaine National de Saint Cloud

Publié le 25 août 2014 Par Caroline J.
Report : Rock en Seine 2014 au Domaine National de Saint Cloud

Infos pratiques


Domaine national de Saint-Cloud
92210 Saint Cloud

Une fois encore, le Domaine National de Saint Cloud a vibré sous les sauts, les danses et les cris des festivaliers venus en très grand nombre découvrir les artistes programmés à Rock En Seine. De Queens of the Stone à Prodigy en passant par Portishead, The Hives ou encore Die Antwoord, il y en a eu pour tous les goûts ! Retour sur cette édition 2014.

On peut dire que Rock en Seine avait mis les petits plats dans les grands pour cette nouvelle édition qui a fait un carton plein tant sur la fréquentation que sur la programmation.

Après avoir écoulé tous les Pass 3 jours, le festival affichait en effet complet pour chacune de ces journées ! Ainsi, 120 000 festivaliers, 2500 campeurs et 150 mini rockeurs étaient au rendez-vous !

Les 22, 23 et 24 aoûts derniers, le Domaine National de Saint Cloud était donc plein à craquer pour accueillir des artistes confirmés à l’instar de Portishead, The Hives, les Queens of the Stone Age ou encore Prodigy et les Arctic Monkeys mais aussi de jeunes à en devenir comme l’Irlandais Hozier porté par son hit « Take Me to Church » ou encore Camp Claude.

Rock En Seine 2014

Ces derniers se sont d’ailleurs illustrés avec brio sur la scène île de France le vendredi 22 août. Une journée marquée par l’annulation de Volbeat et par quelques averses mais qui n’ont en rien endommagé l’ambiance du festival.

Il faut dire que plusieurs artistes étaient là pour réchauffer les spectateurs comme Blondie. Présent sur la scène de la Cascade, le groupe, qui ne n’était pas produit à Paris depuis un certain nombre d’années, en a profité pour interpréter quelqu’un de leurs plus grands hits. De « Call Me » à « One way or another » sans oublier « Maria », les jeunes comme les moins jeunes étaient aux anges.

Rock en Seine 2014 - Blondie

Comment évoquer la journée de vendredi sans parler de The Hives. Les incomparables Suédois ont, comme à leur habitude, fait le show. Trouvant le public trop calme, le chanteur n’a pas cessé de gigoter, de sauter et de gesticuler, demandant à ses fans de faire le plus de bruit possible.

Enfin, de nombreux festivaliers, anglophones notamment, étaient présents ce soir là pour écouter les incontournables Arctic Monkeys. Sans surprise, Alex Turner et ses acolytes ont livré une très belle prestation entre hits et derniers morceaux, entraînant les fans dans une euphorie totale.

Rock En Seine 2014 - Arctic Monkeys

Le lendemain, autre ambiance avec un début de journée un peu plus calme. Certains festivaliers montraient déjà les premiers signes de fatigue… Mais qu’importe, beaucoup étaient déjà présents pour venir applaudir l’univers électro pop du français Alb sur la scène de l’Industrie.

Du côté de la scène de la Cascade, autre univers avec le rock’n’roll garage de Thee Oh Sees.

Mais le public a commencé à arriver en plus nombre pour découvrir Sean Lennon et le mannequin Charlotte Kemp Muhl, sous les traits de The Ghost of a Saber Tooth Tiger, et visiblement heureux de jouer à Rock En Seine juste avant Portishead puis Prodigy.

Mais avant cela, c’est Emilie Simon qui a offert, sur la scène de la Cascade, un show inédit au côté de l’Orchestre National d’île-de-France. Pour l’occasion, la belle avait revisité ses morceaux, anciens comme nouveaux, les rendant ainsi beaucoup intenses.

Puis à 20h45, les fans de Portishead se sont pressés en grand nombre devant la Grande Scène pour découvrir le célèbre groupe de Bristol et la voix, toujours aussi saisissante, de Beth Gibbons. Si Dummy fête cette année ses 20 ans, le groupe a tout de même mis l’accent sur son dernier opus en date, Third, sorti il y a déjà 6 ans de cela… De « The Rip » à « Machine Gun » en passant par « Magic Doors », les morceaux étaient enivrants et euphorisants. Mais les fans de la première heure ont aussi eu droit aux incontournables « Glory Box », « Sour Times » sans oublier « Roads », en guise de rappel.

Rock en Seine 2014 - Portishead

Enfin, il faudra attendre 23h pour voir débarquer sur la grande scène Prodigy ! A coups de hits et d’énergie débordante, Liam Howlett, Keith Flint et Maxim Reality ont incontestablement réussi à faire danser et sautiller le public pendant plus d’une heure.

Rock En Seine 2014 - Prodigy

Enfin, la journée de dimanche était toute aussi exceptionnelle grâce aux Australiens de Airbourne mais aussi à l’indie rock de Warpaint ou encore au punk rock de Brody Dalle.

Rock En Seine 2014 - Brody Dalle

Thurston Moore
était aussi présent pour un set assuré sur la scène Pression live. Le guitariste et chanteur emblématique de l’un des groupes les plus importants du vingtième siècle, j’ai nommé Sonic Youth, a livré, face à une importante assemblée, une belle prestation où l'expérimental était à l'honneur.

Si Janelle Monae et La Roux ont réussi à faire danser les festivaliers avec, de la soul et du R’N’B pour la première, et de l’électro pop pour la seoncde, Lana Del Rey a, pour sa part, donné le sourire à ses (très jeunes) fans en interprétant quelques-uns de ses hits : « Blue Jeans », « Born to die » ou encore « Video Games ». La star s’est même offert un petit bain de foule en allant faire quelques selfies avec ses admirateurs.

Rock En Seine 2014

Mais le clou de la soirée et du festival était incontestablement la présence de Josh Homme et de ses Queens of the Stone Age sur la Grande Scène. Assurant la dernière date de leur tournée, les américains avaient le sourire et semblaient heureux d’être à Paris. Et pour remercier ses très nombreux fans, arborant fièrement un t-shirt à leur effigie, le groupe a livré une incroyable et énergique prestation où les tubes se sont enchaînés : « Go with the flow », « Little Sister », « No One Knows », « Make it wit chu », « My God is the sun » ou encore « Sick, Sick, Sick ».

Après donc trois journées exceptionnelles, l’édition 2014 de Rock En Seine s’est achevée faisant une fois de plus languir les très nombreux festivaliers, impatients de découvrir l’édition 2015 !

Notez que certains concerts seront disponibles en replay sur le site de Rock En Seine.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement