This page is not available in your language, please, choose yours

En 2011, shéhérazade débarque aux folies bergère

Publié le 31 décembre 2010 Par Caroline J.
Sherazade

Préparez-vous pour plonger dans l’incroyable saga des mille et une nuits en découvrant la comédie musicale de l’hiver 2011, "Shéhérazade". Du 1er au 12 décembre prochain, ne manquez pas, aux Folies Bergère, le conte magistral de cette histoire sans fin de l’Amour éternel.

Qui ne connaît pas la saga des mille et une nuits ? Celle de Shéhérazade, femme légendaire, raconteuse de récits et symbole de la séduction féminine ? Avec le spectacle Shéhérazade, à découvrir aux Folies Bergère, du 1er au 12 décembre 2011, la légende renaît de ses cendres, illuminée par une pléiade de chansons originales et envoûtantes.

Pour vous rafraîchir la mémoire, la narration démarre avec le sultan Soliman. Jadis bon et généreux, Soliman change le jour où il découvre que sa femme adorée va chercher l’amour ailleurs que dans le lit conjugal. L’épouse infidèle se volatilise soudain, sans que personne ne sache ce qui a bien pu lui arriver. Dès lors le sultan, aveuglé par son désir de vengeance, décide de choisir chaque soir une nouvelle compagne, qui disparaît invariablement au petit matin.

La triste histoire de Soliman est contée par le vizir Diran, père de Shéhérazade et de Jasmina mais aussi narrateur de cette saga aux multiples personnages envoûtants. C’est bien sûr Shéhérazade qui va parvenir, en lui racontant des palpitantes péripéties, à vaincre la haine de Soliman. En effet, le Sultan brûle tant de connaître la suite de ses contes qu’il va convoquer la fille de Diran nuit après nuit.

De toutes les histoires racontées par Shéhérazade, la préférée de Soliman est celle d’Aladin, Jasmina et la lampe magique. Aladin est amoureux de Jasmina, esprit pur et sœur de Shéhérazade, un amour presque impossible vu son statut d’enfant des rues. Mais on le sait, une bonne histoire ne serait pas complète sans un méchant à la hauteur : Djinninia, la sorcière.

Shéhérazade, à force de persuasion et de séduction, finira par découvrir le harem dans lequel le sultan cache les femmes disparues. Elle devra vaincre les sortilèges de la sorcière Djinninia et revenir d’entre les morts après des péripéties incroyables illustrées par des chansons captivantes.


Pour illustrer ce conte magistral qui a séduit et envoûté des générations entières, une troupe d’exception, formée aux arts du chant, de la danse et de la comédie, forme un casting soudé. Les costumes flamboyants apportent une symphonie colorée, synonyme de la magie de l’Orient.

Mais ce n’est pas tout. Les chorégraphies époustouflantes sont au service d’un livret d’exception composé d’une trentaine de chansons. « Le Génie De La Lampe », « Jasmina », « Les Parfums De Ta Peau », « La Danse Des Sept Voiles », « Quand On Attend L’Amour », « Il Etait Une Fois », « Dors », « Pour Qu’Elle Revienne », « Demander Pardon », « Ce Qui Ne Nous Tue Pas » font partie des joyaux de cette comédie musicale majeure, l’événement scénique de l’année 2011.

Shéhérazade, c’est la dose de rêve nécessaire dans un monde où la grisaille domine, deux heures d’évasion qui transportent le spectateur dans un univers de magie et de merveilles, d’exotisme et d’aventure, de romantisme et de sensualité.



Shéhérazade aux Folies Bergère, du 1er au 31 décembre 2011

Horaire : Du mardi au dimanche à 20h

Tarifs : De 40,00 € à 89,50 €



VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement