This page is not available in your language, please, choose yours

La mélodie du bonheur sur la scène du théâtre du châtelet

Publié le 1 juillet 2011 Par Mélanie B.
mélodie du bonheur

Infos pratiques


2 Rue Edouard Colonne
75001 Paris 1

Du 7 décembre 2011 au 1er janvier 2012, le Théâtre du Châtelet se lance, comme à son habitude, dans une mythique comédie musicale. Après My Fair Lady et bien sûr, Sweeney Todd, c'est au tour de la Mélodie du Bonheur d'envahir la place du Châtelet !

Et ce rendez-vous culturel sonne déjà comme l’immanquable de l’hiver, la comédie musicales de Noël par excellence (à voir, notre guide des spectacles à voir pour la Nouvelle Année). Tous les ans, le Théâtre du Châtelet propose à son public parisien une adaptation d’une légende des comédies musicales de Broadway. L’an dernier, My Fair Lady et Sweeney Todd, le Diabolique Barbier de Fleet Street, avaient littéralement enchanté les spectateurs.

Avec La Mélodie du Bonheur, c’est indéniablement le succès garanti pour les fêtes de fin d’année. Car cette comédie musicale est une de ces pièces qui ne nécessitent presque plus de présentation, tant sa réputation a dépassé la limite des cinéphiles ou amateurs de comédies musicales. Tout le monde connaît ce petit conte de fées sous fond de Seconde Guerre Mondiale, où une toute jeune et ravissante gouvernante nommée Maria Rainer, ancienne fille de couvent, apprend aux sept enfants qu'elle garde le rudiment des arts, et les incite à faire travailler leur imagination.

Au retour d'un voyage avec sa fiancée, la baronne Elsa Schraeder et Max Detweiler, un ami, le père des adorables bambins, le Capitaine Georg Von Trapp, veuf et tyranique, découvre que ses enfants ont formé une chorale, et s'émerveille devant ces toutes neuves transformations. Peu à peu, ses sentiments se développent pour la charmante gouvernante qui elle, l'aimait déjà en secret. Le Capitaine est alors amené à revoir ses sentiments envers sa fiancée la Baronne, et tombera progressivement amoureux de Maria. Finalement, ils s’avoueront leur amour et le Capitaine, enchanté, finira même par inscrire sa petite famille à un concours de chant qui se tiendra à Salzbourg.

Mais, alors que l'amour bat son plein dans cette nouvelle famille où une maman manquait grandement, le capitaine von Trapp est réquisitionné par la Marine allemande, le nazisme prenant progressivement le pouvoir en Autriche. Commencera alors une fuite afin d'échapper aux nazis et à ses obligations. La petite famille finira par s'en sortir et s’évader loin du monstre national-socialiste, en passant par les montagnes, jusqu'en Suisse, juste après la fameuse représentation de chant à Salzbourg.

Basée sur des faits autobiographiques écrits par Maria Augusta Trapp intitulés La Famille des Chanteurs Trapp, la Mélodie du Bonheur fut adaptée dès 1959 en comédie musicale pour Broadway, et dès 1965 au cinéma par Robert Wise, mondialement connu grâce à son triomphe avec West Side Story. Lors de sa sortie dans les salles obscures, le nombre d'entrées surpassa celui d'Autant en emporte le vent, véritable prouesse jamais atteinte à l'époque. La Comédie Musicale devint un mythe, une référence, un enchantement des sens, et une berceuse pour les petits et les grands du monde entier.

La Mélodie du Bonheur partout où elle passe, est un véritable triomphe. Oscar du meilleur film, meilleur réalisateur, ou meilleure adaptation musicale, Golden Globes de la meilleure actrice pour Julie Andrews, elle fait aujourd'hui partie des mythes indéniables des comédies musicales.

Découvrez-en l'adaptation d'Emilio Sagi sur la scène du Châtelet dès le 7 décembre 2011 !

Du mardi au samedi à 20h, le samedi à 15h et le dimanche à 16h.
Tarif : de 14€ à 112€.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement