This page is not available in your language, please, choose yours

Le ballet de Cendrillon à l'Opéra Bastille

Publié le 28 juillet 2011 Par Marine S.

Infos pratiques


67 rue de Lyon
75012 Paris 12

Dès le 25 novembre, rendez-vous à l'Opéra Bastille afin de revivre le conte de Cendrillon, ballet adapté et chorégraphié par Rudolf Noureev en 1986, sur une partition de Prokofiev.

Et patati et patata toute la journée ça n'arrête pas... Oui, comme toutes les petites filles qui se respectent, l'histoire féérique de Cendrillon a bercé mon enfance. Récemment, je suis retombée dedans à cause d'un mariage anglais aux allures de conte de fées... Car oui, les contes de fées ne sont jamais très loin.

Les midinettes du monde entier rêvent d'un Prince charmant, beau, qui viendra les délivrer. Aujourd'hui, il se doit d'avoir une bonne haleine (détail secondaire à l'époque), un (maximum) minimum de culture, beaucoup d'humour, et (pas mal) un peu d'argent.

Revivez cette fabuleuse histoire d'amour à l'Opéra Bastille dès le 25 novembre grâce au Ballet Cendrillon de Rudolf Noureev, très largement inspiré des contes de Charles Perrault.

Rudolph Noureev, le danseur étoile le plus talentueux de son époque (et peut-être aussi le plus beau et le plus gracieux), redonne en 1986 une nouvelle couleur à ce ballet initialement chorégraphié par Frederick Ashton en 1939. Noureev, fidèle au cinéma qu'il aime tant, plonge Cendrillon dans les années 30, très largement inspiré du Metropolis de Lang.

Au programme, 3 actes de paillettes et de pirouettes effectués par le Corps de Ballet de l'Opéra National de Paris, sur une histoire quelque peu modernisée. La Cendrillon qu'on connaît vit dans une chaumière avec son horrible belle-mère et ses stupides sœurs. La Cendrillon de Rudolf Noureev, elle, se rêve donc star Hollywoodienne au milieu des années 30. Elle finit même par dérouler une image de Chaplin dans The Kid, pour la consoler de ses misères. Un bel hommage aux jeunes filles, au cinéma des années 30 et au mythe indémodable de Cendrillon, qui se veut drôle et romantique à la fois.

Le Ballet Cendrillon de Noureev à l'Opéra Bastille dès le 25 novembre 2011.
Réservation dès le 6 octobre 2011.
Tarifs : de 5 € à 92 €


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement