This page is not available in your language, please, choose yours

Dany Boon de retour à l’Olympia

Publié le 5 novembre 2011 Par Marine S.
dany boon

Infos pratiques


28 boulevard des Capucines
75009 Paris 9

A partir du 23 novembre prochain, celui qui a fait pleurer de rire la France entière (tout du moins, une grande partie !) avec ses inimitables mimiques et ses expressions excessives revient sur le devant de la scène, après plus de deux ans de désertion théâtrale…

Cette dite " absence " commençait à se faire un peu longuette, et ses fervents admirateurs commençaient à se demander s’il n’avait pas définitivement abandonné ses premiers amours pour le cinéma, qui l’a propulsé aux rangs des grandes fortunes (26 millions de chiffre d’affaire pour un seul film donne bien évidemment à réfléchir. Ndlr : Bienvenus chez les ch’tis !)

Dans moins de 3 semaines, Dany Boon sera ainsi de retour sur les planches, et a choisi pour ce faire la très belle salle de l’Olympia. Grosse et grande nouvelle, effectivement. Car Dany Boon aujourd’hui, en plus d’être humblement certifié « le comique préféré des français », c’est aussi une énorme machine de guerre en matière de blagues : une usine à moqueries et à imitations. On pourrait appeler cela « le commerce du rire », comme si tout aujourd’hui, même la plus naturelle des sensations (le rire), était devenue un business.

Avec plus de 26 millions d’entrées dans le monde pour son film Bienvenus chez les ch’tis !, Dany Boon est définitivement passé de l’autre côté de la barrière : les intouchables, les talents incontestables (quoique). Tout ce qu’il touche, se transformerait donc en or ? Même son dernier long métrage, Rien à déclarer, qui a été, de très loin, moins bien reçu, a tout été vu par plus de 10 millions de spectateurs dans le monde.

Avec ce retour en puissance sur la scène de l’Olympia, Dany Boon, quinquagénaire venu tout droit du Nord, promet de mémorables moments. Du 23 novembre au 31 décembre 2011, son 14ème one man show intitulé « Trop Stylé » s’offrira comme cadeau de Noël, comme détente avant les lourds repas qu’imposent les fêtes de fin d’année. En couple, en famille ou entre amis, le trop stylé one man show de Boon se déguste, comme toutes ses productions, à toutes les sauces, et ce, sans modération ! (fait suffisamment rare de nos jours et qui mérite bien d'être souligné)

Les personnages phares de ce spectacle qui avait reçu un chaleureux accueil par le public lors de sa première tournée en 2009/2010 seront naturellement toujours au rendez-vous. Du dépressif avec sa méthode coué à Jean-Pierre le culturiste, en passant par l’obèse vêtu d’un très léger string uniquement et par les conseils d’une espagnole à son jardinier, l’homme qui a reçu le Légion d’Honneur des mains de Sarkozy en novembre 2009 compte bien prouver son statut de comédien superstar, encore et encore.

Ombres chinoises, danse, piano ou même guitare (en hommage à Raymond Devos), Dany Boon regorge d’idées qui s’entrechoquent. Ses sketches, toujours aussi influencés par l’actualité (H1N1, chute du mur de Berlin…), n’ont rien perdu de leur caractère populaire et grassouillet, toujours aussi naturel, comme s’il n’avait jamais quitté Armentières. Malgré les 26 millions d’euros de Bienvenus chez les ch’tis !. On a du mal à y croire… Mais le théâtre fait de belles choses, parfois.

Dany Boon, « Trop Stylé », de retour à l’Olympia.
Du 23 novembre au 31 décembre 2011.
Du mercredi au samedi à 20h, et le samedi et dimanche à 18h.
Tarif : à partir de 55,5€.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de jose92

    jose92 le 06/11/11 à 13h37

    J'ai eu l'occasion de voir le spectacle à l'Olympia il y a un an environ 2h de rire on passe une superbe soirée en sa compagnie pour le sfêtes de fin d'année c'est l'idéal il faut reservé très vite
    car les places s'arrachent à vitesse grand V.

L'AGENDA

Annoncez votre événement