This page is not available in your language, please, choose yours

Alex Lutz débarque au Trévise

Publié le 4 novembre 2011 Par Marine S.
alex lutz

Infos pratiques


14 rue de Trévise
75009 Paris 9

Alex Lutz est de retour… On l’attendait avec impatience.

Pendant deux mois, le jeune et talentueux Alex Lutz se produira sur la scène du Théâtre Trévise pour présenter au tout Paris son one-man show monté par Tom Dingler, son fidèle collaborateur théâtral depuis maintenant plus de 10 ans. Petit échauffement pour son arrivée sur les planches de la superbe et mythique salle des Folies Bergères, pour deux représentations exceptionnelles en février 2012.

Grande révélation de l’année 2011 en matière de stand up, Alex Lutz débarque cependant de loin. Alsacien de naissance, il a commencé très jeune à se passionner pour le théâtre, et monte même sa propre compagnie qu’il nomme « le coût de la pomme » et au sein de laquelle il produit plusieurs pièces. Cet amour pour les planches et pour les mots ne l’a, depuis, plus jamais quitté, et Alex Lutz se faufile au milieu des acteurs de la scène française, pour bientôt, se faire une place bien méritée, après des années de travail acharné (il a de très nombreuses fois travaillé pour des projets à la télévision, par exemple).

Puis le vent tourne. Progressivement. En 2009, aux côtés de Jean Dujardin dans OSS 117 : Rien ne répond plus de Michel Hazanavicius, il joue Heinrich Von Zimmel, charismatique et hilarant, fils d’un chef nazi, déguisé sous les trais d’un hippie fugueur. Dernièrement, il a mis en scène et co-écrit un spectacle dont vous entendez très régulièrement parlé, ne serait-ce que sur ce même site… Un spectacle qui depuis 2009, a valu à son interprète les louanges des critiques, un Globe de Cristal du meilleur one man show en 2011 et une nomination aux Molières… J’ai nommé le succès du moment, les dernières avant Vegas d’Audrey Lamy. Alex Lutz est ainsi la nouvelle tête que vous ne tarderez pas à mémoriser, le petit nouveau de la haute comédie que vous n’oublierez pas de si tôt.

Dans son one-man show qui a reçu énormément de succès sur les planches parisiennes (au Point Virgule, au Bataclan, à la Cigale, et plus récemment, au Théâtre du Splendid), il y fait rire avec délicatesse et finesse, tout en mélangeant sketches et imitations de personnages cultes que nous avons tous croisé au moins une fois (sinon plus) dans notre vie : la vendeuse écervelée, l'adolescente sur-hormonée, l'odieux et prétentieux directeur de casting… Ces êtres qui courent les rues, qui nous insupportent, qui nous font rire cependant, du moins quand ils ne sont pas en face de nous. Le ridicule ne tue pas, alors Alex Lutz en a fait son business.

En cet automne 2011, Alex Lutz retrouve donc le chemin de la scène (qu’il n’a jamais vraiment quitté, cependant…) afin de proposer une nouvelle formule enrichie, bonne pour votre santé, (sans colorant no conservateur). Son affiche, pastiche de la très célèbre et décadente pub pour les Kinder Chocolat, qui affichait elle aussi, un petit blondinet représentant de la race arienne, ne saurait que nous faire sourire… Il a su capter son ultime référence, nos souvenirs d’enfance, nos moqueries de grands enfants pour cet enfant sage comme une image. Malin le Lutz.

Alex Lutz sur la scène du Théâtre Trévise,
Du mardi au samedi à 21h30.
Tarifs : à partir de 20€.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement