This page is not available in your language, please, choose yours

Report : Les Nuits de Preljocaj au Théâtre National de Chaillot

Publié le 12 janvier 2014 Par Marine S.
les nuits

Infos pratiques


Place du Trocadéro ,
75116 Paris 16

Angelin Preljocaj présente, jusqu’au 19 janvier prochain, sa création pour Marseille 2014, Capitale Européenne de la Culture, Les Nuits. Comme les villes méditerranéennes, Les Nuits est un spectacle où l’exotisme est maître.

Les Mille et une Nuits n’est pas une œuvre facile à aborder, par sa complexité déjà, et par son nombre impressionnant d’histoire. Angelin Preljocaj, dans cette nouvelle création, a décidé de se concentrer sur la figure de Shéhérazade, symbole de la féminité pure, sensuelle et érotique, face au machisme et à la barbarie. 

Elles sont 12 Shéhérazade sur scène à défendre cette place, cette place de femme, de conteuse et de mère, en débutant le spectacle par un tableau exquis aux couleurs chaudes, presque bouillantes. Les corps, qui se mélangent, suintent dans une certaine lascivité érotique. Difficile de mieux débuter un spectacle. La sensualité trouvera dans cette première scène, malgré tout, son apogée, car c’est bien cette scène là qu’on retient envers et contre toutes.

Très vite cependant, plus encore que la chorégraphie en elle-même (irréprochable, notamment sur les pas de deux), ce sont les costumes, signés Azzedine Alaïa (pouvait-on rêver mieux ?), et la musique, d’après Natacha Atlas, Samis Bishai et 79D, qui sautent aux yeux. Rien n’est trop beau pour Preljocaj, il s’offre la crème de la crème pour son ballet, qui se voit coiffer d’accessoires magnifiant pour sa talentueuse compagnie.

Seul bémol : on attendait avec impatience le tableau qui se vend la star de ce ballet, où les danseuses dansent en contre sur de grandes jarres, magnifiée par un décor astucieux au doux parfum d’orient. Le tout se révèle décevant : trop d’instabilité, on se concentre plus sur notre inquiétude de voir ces jolies créatures tomber de leur pot que sur le ballet. Dommage. On s'incline cependant de nouveau de Nagisa Shirai (qui dansait le rôle dans le ballet à succès de Preljocaj Blanche-Neige), grande prêtresse à la prestance incontestable.

 

Infos pratiques :

Les Nuits, au Théâtre National de Chaillot, du 3 au 19 janvier 2014.

Du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 15h30.

Tarifs : de 8 à 33€

Réservations : 01 53 65 30 00

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement