This page is not available in your language, please, choose yours

Bal des Vampires : notre interview d'Alfred, l'un des personnages principaux !

Publié le 31 octobre 2014 Par Maïlys C.
Le Bal des Vampires

Infos pratiques

Du... 13 octobre 2014
Au... 8 mars 2015


25 rue de Mogador
75009 Paris 9

A partir de 25€

Le théâtre Mogador accueille à partir du 16 octobre 2014 la comédie musicale Le Bal des Vampires, mise en scène par Roman Polanski. Ce spectacle au comble de l'humour et du terrifiant raconte l’histoire du professeur Abronsius, un scientifique qui veut prouver au reste du monde l’existence des vampires. Accompagné de son jeune assistant Alfred, il va enfin découvrir la vérité sur ces fameuses créatures… Nous avons rencontré le comédien Daniele Carta Mantiglia qui interprète Alfred !

Après la grande première du Bal des Vampires, nous étions invités à venir discuter avec les comédiens du spectacle. Nous avons rencontré Alfred, alias Daniele Carta Mantiglia, le très charmant assistant du professeur Abronsius ! 

Portrait : Daniele Carta Mantiglia est un artiste italien né en 1992 et originaire de Mantoue. En 2006, à l’âge de 14 ans, il remporte le rôle de Roméo dans le musical Roméo et Juliette, écrit par Richard Cocciante. L’année suivante, il interprète le rôle de John Darling dans le musical Peter Pan, alors en tournée depuis plusieurs années. L’année dernière, il intègre l’académie nationale d’art dramatique « Silvio d’Amico » de Rome dont il est désormais diplômé et dans laquelle il est sur le point de suivre une licence en art dramatique.

Le Bal des Vampires

Notre interview de Daniele Carta Mantiglia : 

Vous pouvez nous parler de votre rôle ? 

Alfred est le jeune assistant du Professeur Abronsius. Il est toujours avec lui et il essaie de l'aider, mais il est encore très jeune... Il n'a jamais vu de vampires et il n'a jamais non plus rêvé de trouver des vampires. Mais il est là, il doit aider le professeur, et il fait tout son possible. Mais il est un peu maladroit ! Il est jeune, il a très peur des vampires, du sang, et de tout ce qui se passe autour des vampires, le château... (rires)

Comment vous êtes-vous retrouvé dans cette aventure ? 

Pour moi, c'est une véritable aventure. Je suis venu en France, à Paris, dans une ville que je ne connaissais pas mais que je trouve superbe. C'est magnifique de vivre ici, dans un théâtre magnifique avec une équipe de production fantastique. Je pense que le spectacle est très amusant, très drôle et très impressionnant. Toute cette expérience me donne beaucoup de joie et de force pour continuer à faire ce travail magnifique. 

Comment vous êtes-vous préparé ? 

J'ai beaucoup travaillé sur ma voix, avec Michael Reed (qui s'est occupé de la supervision musicale, NDLR) sur les chansons du personnage, mais surtout j'ai travaillé sur le rôle avec Roman Polanski parce que je voulais qu'il soit content de mon travail, parce que c'est lui qui jouais mon rôle dans le film donc j'avais un petit peu peur, mais il m'a beaucoup aidé. 

À ce sujet, travailler avec Roman Polanski, comment c'était ? Pas trop impressionnant ? 

Au début, oui. Mais il est si gentil, si disponible qu'on dirait que c'est un ami à toi, qui te connait depuis longtemps, et c'est quelque chose que j'ai trouvé très original et très amusant. Tu n'as pas l'impression de travailler avec un Oscar. 

Une petite anecdote avec Roman Polanski ? 

Pour une scène, j'oubliais à chaque fois qu'il m'avait donné la direction de ma position, c'est-à-dire être de trois quarts par rapport au public, dans un duo avec Sarah (la fille de l'aubergiste, NDLR). À chaque fois, j'oubliais. Et à chaque fois, il venait me bouger, me mettre de trois quarts, et à chaque fois je disais "pardon, j'avais oublié". 

Le Bal des Vampires

Et comment c'était de travailler avec un décor aussi impressionnant, en costumes etc ? 

Oui, le décor est très impressionnant. C'est aussi potentiellement très dangereux, donc il faut que l'on fasse très attention quand on est sur scène, mais aussi derrière la scène. Mais c'est aussi quelque chose qui aide beaucoup les acteurs parce que tu as vraiment l'impression d'être dans un château, dans une auberge ou près des tombes... C'est comme au cinéma ! Et c'est amusant pour moi, qui suis là, à jouer. 

Vous chantez, vous participez à des chorégraphies et vous jouez : quelle est votre formation pour arriver à faire tout cela ? 

J'ai étudié en Italie, j'ai fait l'école nationale d'art dramatique. J'ai beaucoup étudié la comédie et le chant, et parallèlement aussi la danse, car il arrive que tu doives danser si tu as un rôle principal. Et donc oui, j'ai toujours étudié ces différentes disciplines. 

Et qu'est-ce que vous préférez faire ? 

Chanter. Mais chanter et jouer, pour moi, c'est presque la même chose. Je ne peux pas vivre sans l'un et l'autre. 

Une dernière question pour les lecteurs de Sortir à Paris : quelle chanson vous inspire Paris ? 

J'écoute tous les jours la chanson "It's a beautiful day" de U2 parce que c'est ce que je pense tous les jours en me réveillant à Paris. C'est une ville superbe ! 

Informations pratiques :

Le Bal des Vampires
Au Théâtre Mogador, 25 Rue de Mogador, Paris 9ème. 
Réservez au 01 53 33 45 30

À partir du 16 octobre 2014 et jusqu'au 8 mars 2015
Réservations en ligne

Prix : A partir de 25€

© Photo d'ouverture : Julien Benhamou

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement