This page is not available in your language, please, choose yours

Les Jumeaux : on a rencontré Steeven et Christopher après leur spectacle

Publié le 31 octobre 2014 Par Maïlys C.
Les Jumeaux

Infos pratiques

Du... 7 octobre 2014
Au... 31 décembre 2014


38 boulevard de Bonne Nouvelle
75010 Paris 10

18 euros (tarif réduit)
21 euros (tarif plein)

À 20h00 tous les mardis et mercredis

Les Jumeaux se produisent en ce moment au théâtre du Petit Gymnase. Qui ? Souvenez-vous ! Apparus plus de 50 fois dans l’émission On n’demande qu’à en rire, Steven et Christopher ont fait partie des humoristes phares de l’émission, nous faisant mourir de rire dans des situations toujours plus cocasses. Aujourd’hui, on les a découvert sur scène, et ils assurent ! Nous avons eu l’occasion de papoter avec les deux frangins juste après leur spectacle… On vous raconte.

Chez Sortir à Paris, quand on rencontre des comédiens, il est très courant de les retrouver en semaine autour d’un petit café, loin de l’heure du spectacle. Mais pour Steeven et Christopher, pas besoin de repos ! Ils nous ont accueillis dans leur loge juste après leur spectacle, encore tout chauds de l’heure et quart passée à faire les fous sur scène.

On va donc parler d’eux, de leur parcours, de leurs envies… On commence par les questionner sur l’idée de ce spectacle, Ni l'un ni l'autre : ils nous expliquent qu’ils ont réunis deux spectacles en un. Duos était une compilation d’imitations de personnes célèbres : ici, on retrouve Bacri et Luchini dans un sketch hilarant où les deux oiseaux – l’un si noir et mou, l’autre si fantasque – entament un dialogue de sourds hilarant. On admire les capacités d’imitation des deux jumeaux, qui utilisent à merveille le fait d’être deux sur scène. L’autre spectacle, plus enfantin, va chercher des références chez Disney, et s’amuse avec un autre public, d’autres saveurs, plus régressives. Il s’agissait pour eux d’atteindre un public très large, des ados aux quadras (et à leurs enfants), en réunissant le meilleur de leurs deux précédents spectacles. Ce n’est pas vraiment un best of car ils ont tout réécrit pour une cohésion parfaite : c’est une création nouvelle.

Puis, évidemment, on aborde le sujet Ruquier : l’émission On n’demande qu’à en rire a été pour eux une merveilleuse expérience, et surtout un terrible entraînement. Le jury les a beaucoup aidés par ses conseils, mais surtout, la discipline de devoir faire un sketch par semaine leur a appris à écrire vite, très vite. Cela leur permet d’ajouter à l’envi des références à l’actualité dans leur spectacle, avec de petits sketchs écrits en un jour… Ils sont décidément très actifs !

À ce sujet, on les questionne sur leur parcours avant la scène : Bac + 5 pour les deux, l’un voulait devenir avocat, l’autre journaliste… Ils n’ont pas chômé ! Et ont finalement changé de voie, pour la scène, si enivrante et sans cesse réinventée. On leur dit qu’on a adoré la profonde bienveillance qu’ils montraient pour leur public : en faisant quelques références savantes, quelques citations, les Jumeaux nous apprennent quelques petites choses et on ressort du spectacle stimulé, plein d’énergie.

Ce qui est beau dans la mise en scène du spectacle, c’est la manière dont leurs gestes sont parfaitement coordonnés. En miroir, les jumeaux créent une chorégraphie très amusante. On les questionne sur le boulot préparatoire : ils nous répondent que ces chorégraphies sont assez instinctives mais qu’il y a quand même du boulot. Mais, un regard, un début de phrase et ils se comprennent et se complètent, tout jumeaux qu’ils sont.

Et sinon, Paris ? Les Jumeaux ne sont pas Parisiens mais Lillois. Ils nous racontent qu’en Province, ils remplissent de très grandes salles de spectacle et jouent à guichet fermé. À Paris, c’est un peu plus complexe, le nombre de spectacles jouant chaque soir étant très élevé (ce n’est pas Sortir à Paris qui dira le contraire !) : mais le soir où nous y sommes allés, la salle du Petit Gymnase était pleine à craquer ! Et du coup, après le spectacle, quelles sont leurs adresses favorites ? Ils nous parlent du Brebant, ce grand restaurant des Grands Boulevards situé non loin du théâtre, ouvert toute la nuit (parfait pour les comédiens éreintés !). Et… il y a aussi le Balthazar, un resto corse où ils dégustent régulièrement une entrecôte sauce bleu, oui mesdames. Une lueur de rêve est passée dans leurs yeux quand ils en ont parlé.

Bon alors, vous savez quoi faire maintenant, un mardi ou mercredi soir prochain : les Jumeaux et une entrecôte ! 

Informations pratiques : 

Steeven et Christopher - Les Jumeaux - Ni l’un Ni l'autre
Avec Steeven et Christopher Demora
À partir du 7 octobre au Théâtre du Petit Gymnase 
À 20h00 tous les mardis et mercredis, jusque fin décembre 
(Relâches les 12 novembre, 17 et 31 décembre)
Plein tarif : 21 €
Billet Réduc : 18 €

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement