This page is not available in your language, please, choose yours

Rouge au Lucernaire : notre critique

Publié le 20 janvier 2015 Par Maïlys C.
Rouge au Lucernaire : notre critique

Infos pratiques

Du... 10 janvier 2015
Au... 8 mars 2015


53 rue Notre-Dame des Champs
75006 Paris 6

Le Petit Chaperon Rouge est l'un des plus célèbres contes de fées que l'on connaisse : ayant traversé les siècles grâce à une tradition orale ancestrale, il est entré dans l'histoire de la littérature grâce à Charles Perrault. Sa version est ici adaptée en spectacle pour enfants : "Rouge" est joué du 10 janvier au 8 mars 2015 au Lucernaire. Ludique, le spectacle a gardé la saveur du conte de fée et toute sa profondeur... Une réussite.

Nous connaissons tous l'histoire du Petit Chaperon Rouge : une petite fille est envoyée par sa mère chez sa grand-mère pour lui porter des victuailles. Mais en traversant la forêt, le Petit Chaperon Rouge croise le loup, prédateur séducteur, qui prend soin de la questionner sur son but. Elle l'informe, il se précipite chez la grand-mère, la mange, puis mange le Petit Chaperon Rouge imprudent. Heureusement, le chasseur vient les délivrer du ventre du loup et elles en sortent indemnes. 

Rouge

Le spectacle Rouge (mis en scène et joué par Marjolaine Juste accompagnée de Benoît Juste) présente la grand-mère comme le Petit Chaperon Rouge qui aurait grandi et qui se regarderait enfant, faire des bêtises et tomber dans les griffes du loup. Cette vision rétrospective s'amuse avec l'art de la marionnette et du costume : le Petit Chaperon Rouge est parfois tout petit comme un oeuf, parfois presque aussi grand qu'une petite fille. Quant à la grand-mère, elle est tantôt haute comme une petite fille, tantôt aussi grande que la comédienne qui couvre son visage d'un masque. 

De la musique et de jolis accessoires rendent ce spectacle ludique et amusant. Il y a beaucoup d'inventivité et de fantaisie dans l'idée de, par exemple, représenter le chaperon sous la forme d'un oeuf à la coque, prêt à être mangé, ou dans les grandes mains vilaines du loup, qui courent de contes en contes pour faire des misères aux charmants petits personnages. Car Rouge est introduit par l'évocation des Trois Petits Cochons et du Petit Poucet, il semble dire que le mal (prenant la forme du loup) est partout, et qu'il faut s'y faire. 

Rouge au Lucernaire : notre critique

Ce spectacle a beaucoup de profondeur car il joue sur la plus importante signification du conte, à savoir la renaissance de la petite fille quand elle sort du ventre du loup et la nécessité de devoir traverser des épreuves pour devenir une grande personne (la grand-mère) : comme l'explique parfaitement Bruno Bettelheim dans la Psychanalyse des contes de fée, "le Petit Chaperon Rouge a perdu son innocence enfantine en rencontrant les dangers qui existent en elle et dans le monde, et elle l'a échangée contre une sagesse que seul peut posséder celui qui est né deux fois ; celui qui non seulement est venu à bout d'une crise existentielle, mais qui est aussi devenu conscient que c'est sa propre nature qui l'a plongé dans cette crise.

En présentant le Petit Chaperon Rouge devenu adulte grâce à la figure de la grand-mère, le spectacle offre une version du conte riche de sens, colorée et créative, à voir dès 3 ans. 

Informations pratiques :

Rouge
Au Lucernaire
Du 10 janvier au 8 mars 2015
Mercredi et samedi à 16h 
Dimanche à 10h30 à partir du 1er février 2015
Du mardi au dimanche durant les vacances scolaires 

Réservez au 01 45 44 57 34  

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement