This page is not available in your language, please, choose yours

Le Woop à l'Apollo Théâtre : notre critique

Publié le 3 mars 2015 Par Maïlys C.
Le Woop : notre critique

Infos pratiques

Du... 17 avril 2015
Au... 3 mai 2015


18 Rue du Faubourg du Temple
75011 Paris 11

Métro République

Cette année, c'est parti : les youtubeurs passent de l'écran à la scène, en l'occurrence la scène de l'Apollo Théâtre. Le Woop, c'est 7 garçons surexcités, alias Hugo Tout Seul, Mister V, Malcolm To The World, Hakim Jemili, Jérémie Dethelot et Youssoupha Diaby. Accompagnés par leur pote dj Mike, ils prouvent que leur humour n'a rien de virtuel dans un spectacle façon Jamel Comedy Club. Verdict : interdit aux plus de 20 ans mais plutôt convaincant ! Prochaines dates : du 17 avril au 3 mai 2015.

Popopo... La salle de l'Apollo Théâtre se transforme en boîte de nuit avec tubes à la mode à fond les ballons et lumières fluo. Le Woop arrive sur scène comme un boys band déchaîné, annonçant tout de suite : 

"Vous ne verrez plus l'humour comme avant."

Et c'est parti ! Hakim Jemili ouvre le bal des sketchs qui vont se succéder pendant une heure et quart : il nous parle de la propreté des kebabs, des meufs qu'il drague dans la rue (quitte à nous faire un peu froncer les sourcils) et impose tout de suite un style venu directement de la rue, avec langage verlan et parlé haché. Tout de suite, on voit à peu près le délire du Woop : les lycéens sont morts de rire, nous nettement moins, mais ils ont leur public et ça fonctionne (leurs dates sont d'ailleurs calquées sur les dates des vacances scolaires). 

Le Woop

Malcolm To The World, cheveux hérissés sur la tête en beau gosse des années 2010, enchaîne les blagues nulles et fait rire à force de répéter : "Voilà, ça ça m'fait rigoler". Hugo Tout Seul, acclamé par la foule des lycéennes en délire, se moque de sa petite taille et parle de son expérience de youtubeur. Jémérie Dethelot se vante de son potentiel de séduction, parle de la drague, des choses honteuses qu'il fait dans sa chambre, et parfois, paf, sa mère débarque. Youssoupha Diaby parle lui des désagréments de sa grande taille et acclame la diversité de la France actuelle.

C'est très "pécho des meufs" et cour de récréation, mais c'est vrai qu'ils sont pleins de charme finalement, ces jeunes garçons survitaminés qui réinventent l'humour en jouant sur un rythme ultra-rapide (rappelant le montage de leurs vidéos) et sur une ambiance de groupe de potes black-blanc-beur

Mister V est celui qui nous a le plus séduit (et qui était sans doute le plus attendu) : restant tout de même dans le même registre de blagues un peu lourdes, il prend des risques, grimaçant à l'extrême et s'amusant comme un fou sur scène, laissant deviner en lui un comédien d'avenir. 

Le Woop

Au fond, ils font plaisir à voir et la salle est hilare. Nous avons interrogés quelques spectateurs à la sortie : 15, 16, 17 ans, pas plus, hyper heureux de voir sur scène ceux qu'ils connaissaient déjà par coeur grâce à leurs vidéos partagées sur les réseaux sociaux. Si on leur demande qui ils préfèrent, les spectateurs répondent : "Tous ! Ils sont tous trop bien !" Donc, en résumé, si vous voulez faire plaisir à vos ados, vous savez quoi faire !

Informations pratiques :

Le Woop
À l'Apollo Théâtre 
Du 17 avril au 3 mai 2014
Du mercredi au samedi à 19h30
Les dimanches à 16h00
Réservations au 01 43 38 23 26 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles SCÈNES

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement