This page is not available in your language, please, choose yours

Jacques weber donne la réplique à bénabar

Publié le 24 janvier 2011
qcv

Infos pratiques

Du... 3 mars 2011
Au... 10 avril 2011


2bis avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris 8

Métro Franklin D.Roosevelt

Vous comptez vous y prendre comment ? à mains nues ?
Une
plage, deux hommes. Le vide autour d'eux, trois kilomètres de sable nu,
le soleil au-dessus. Mais le plus jeune s'allonge près du plus vieux.
Promiscuité dans le désert. Pourquoi ? Les voilà qui s'interrogent.
L'un, patron, ours satisfait, niveau social élevé, cherche le repos.
L'autre, homme de main, renard futé, trimballe un secret dans sa
sacoche. Règlement de comptes, tête mise à prix, assassinat en règle,
tout semble possible. Le doute plane et les questions tombent. « Vous ne
trouvez pas ça réconfortant, vous, que l'homme ne soit pas seulement
une menace pour l'homme ? »
Dans un rythme vif, dense, une lutte à
mains nues et à mots découverts, deux monstres s'affrontent, s'éprouvent
dans un espace dépouillé qu'envahissent peu à peu tous les éléments de
la machinerie théâtrale ; cintres ou projecteurs dans un concert de sons
étranges. Dialogue vif, trempé d'humour et d'effroi, Quelqu'un comme vous fait état du monde d'aujourd'hui à travers deux figures d'égoïsmes
monstres qui cherchent à s'inventer une relation. Ils s'éprouvent en
vain jusqu'au point de non retour, dans leur solitude infinie,
irrémédiable.
Auteur de Cravate Club, d'Irrésistible, pièces cruelles et jubilatoires, coscénariste du premier film d'Isabelle Nanty, Le Bison (et sa voisine Dorine),
Fabrice Roger- Lacan organise un jeu de massacre sans merci.
Comédienne, metteur en scène fidèle de l'auteur, Isabelle Nanty
orchestre cette partie d'échecs ardente, acharnement malin ou
harcèlement moral. Elle apprivoise deux « dragons qui ne baissent jamais
la garde, deux sumos qui veulent rester à leur place, ancrés par une
gravité formidable. » Elle dirige Jacques Weber avec qui elle débuta, et
le « débutant » Bénabar qui fait ses premiers pas de comédien au
théâtre ; bêtes de scène aux registres opposés, monstres sacrés.
Tarif : 37,40 euros
Horaires : du mardi au samedi à 21h00 / le dimanche à 15h00


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de lippe

    lippe le 11/03/11 à 08h55

    Qui est ce jeune homme qui arrive sur cette plage ? Un suspens s'installe au fur à mesure entre l'imposant Weber et le débutant Bénabar.Un beau face à face ce duo !

L'AGENDA

Annoncez votre événement